Salon de l’Auto de Genève 2010

Lundi 10 mars 2010, je me suis rendu au Salon de l’Auto de Genève pour une petite visite, en me disant que j’y trouverai peut-être le sujet d’un article à partager avec vous.

Après une heure de visite, force est de constater qu’il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, grâce ou à cause d’internet, les salons n’ont plus l’attrait qu’ils avaient il y a encore 10 ans, toutes les nouveautés présentées ayant été vues déjà sur le web.

La foule est compacte, et je n’aime pas la foule, je décide donc de partir, mais pas sans avoir fait un crochet par le stand Audi, histoire de voir la nouvelle petite A1 et leur projet de voiture électrique.

Je n’ai pas été déçu! Pas tant par les voitures présentées, que par le constat cruel de l’incompétence des responsables du marketing de la marque.

Le suspense a assez duré, la suite en images:

A l’heure de la mondialisation, à une époque dont le maître mot est « global » et où une entreprise est multinationale ou n’est pas, Audi a décidé de regrouper sa gamme de concept-cars et futures voitures électriques sous un nom fédérateur:

e-tron…

Le pire étant que personne ne semble relever, j’ai ainsi lu pas mal d’articles dans la presse francophone sur la nouvelle A1 électrique, la petite e-tron, etc etc…

Je me pose la question donc, de savoir si on peut, lorsqu’on dirige le marketing d’Audi, ignorer complètement le marché francophone.

Ceci dit, Renault a bien lancé un modèle Koleos, koleos, mot grec qui d’après le dictionnaire étymologique de la langue française a donne le français « cul », mais là au moins, on ignore uniquement un marché de niche.

La minute caca-boudin est maintenant terminée, vous pouvez retourner à vos occupations habituelles 😉

Paolo

Une réflexion sur “Salon de l’Auto de Genève 2010

  1. Les Francophones ont sans doute pris l’habitude de dire « i » pour « e » dans e-tron. C’est effectivement assez moche, ceci dit, je me demande quelle agence de pub a créé cette marque… Il y a d’autres ratages célèbres, le pire étant probablement le Mitsubishi Pajero, nommé ainsi pour séduire l’Amérique du sud, et qu’il a fallu rebaptiser dans tous les pays hispanophones! C’est marrant comme ces ratages ont souvent à voir avec des voitures.

    http://davidikus.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s