Idée in extremis, cas désespérés

Vous n’avez toujours rien ?

Vous vous êtes éclipsé(e) en toute couardise pour « chercher vos cadeaux » (qui n’existent pas) ou fumer la dernière cigarette du condamné ?

Vous ne pouvez pas leur faire 2 fois de suite le coup des cadeaux volés ou oubliés chez vous (en plus on est chez vous !)…

Bon.

Vous avez une carte ? Evidemment non…

Vous avez des crêpes ? Vous avez du sucre ? …
On s’égare là.

Focus.

Vous avez du papier ?
Vous avez des ciseaux ?
Un stylo ?
Rien de tout ça mais de la mémoire ?
Non plus ? FUYEZ !

Revenez !!!!

On va tenter un truc… bateau, nul, mais qui pourrait vous sauver la mise.

Découpez un cœur, une fleur, une forme quelconque (aux ciseaux, avec vos ongles ou vos dents).

Ecrivez un mot dessus, pliez, inscrivez le prénom, et retournez le plus discrètement possible glisser ça dans le sapin.
(si pas de stylo, utilisez vos doigts et votre sang ou apprenez par cœur et récitez avec conviction)

« Et j’écris quoi ??? », répondez-vous, énervé, paniqué, affolé, furieux (contre vous-même et c’est légitime).

Quelques exemples à adapter…

Pour tout le monde:

• J’avais le choix entre t’offrir un cadeau, comme d’habitude, ou te surprendre… SURPRISE!!!

• Je voulais absolument t’offrir un ……. mais il paraît que la prochaine version va être mortelle! (remplacez les …….. par le nom d’un gadget électronique quelconque).

Pour son conjoint/partenaire de pacs/amoureux(se), fiancé(e), etc.

• Les statistiques sont formelles: 100% des couples qui se séparent s’étaient offerts des cadeaux le Noël précédent. Je ne veux pas te perdre!

• Rien était assez beau pour toi. Du coup c’est ça que je t’ai choisi pour Noël…

version romantique:
• « Voici des fruits des fleurs, des feuilles et des branches. Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous. Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux ». On risque de se douter que ce n’est pas de vous cependant…

• Je m’engage à passer l’aspirateur tous les vendredis… (avec signatures de témoins)

Pour les enfants:

• D’après mes informations, tu n’as pas été sage cette année. Le Père Noël

Pour un homme pas très bricoleur:

• Si ta cheminée avait été plus propre, t’aurais eu un cadeau, dommage! Le Père Noël

Pour un(e) infidèle:

• Si tu fais un grand sourire en lisant cette note et que tu me remercies chaleureusement, je ne dis pas à XXX que tu le/la trompes. Considère ça comme mon cadeau.

Pour un(e) écolo:

• Je t’offre le seul cadeau avec une empreinte-carbone nulle: mon sourire!

Pour un(e) bébé:

• Comme tu ne sais pas lire et que tu auras détruit ce billet avec ta bave dans 10 minutes, on s’en fout. J’ai décidé de te faire des cadeaux à la mesure de ta croissance.
Plus tard tu me remercieras.

Pour votre copine qui vient de vous offrir un week-end à Venise:

• Je n’ai pas pu y aller sans toi… je t’aime bien trop pour ça. Accepterais-tu donc de m’accompagner chez Cartier pour y choisir un ou plusieurs diamants ? (marche aussi avec Chanel et sac à main si vous n’êtes pas prêt pour un engagement sur le long terme.)

ou si vous êtes fauché (et qu’elle est fan de Johnny):
• Je n’ai pas trouvé le You Koun Koun et tous les autres semblaient trop petits pour toi… Mais si, même sans cadeau, tu acceptes de m’épouser, alors je te promets le sel au baiser de ma bouche, le miel à ma main qui te touche, le ciel au dessus de ta couche, des fleurs et des dentelles pour que tes nuits soient douces.

Pour un frère ou une sœur génétiquement compatible:

• On dit qu’un vrai cadeau consiste à offrir un peu de soi. Je m’engage donc à te donner un rein si tu en as un jour besoin (mon foie ne vaut plus grand chose)…

motsnoelnazes

Si vous avez du cash et selon les cas de figure, glissez un billet de 50€ minimum (et oui ça coûte cher le pardon des gens qui vous aiment…), cela augmentera grandement les chances de s’en tirer.

billetnoel2

Si vous aimez prendre des risques, joignez un chèque en blanc, ou offrez votre Carte Bleue avec le code (erroné ?).

Carrément plus fort, donnez vos clefs de voiture !!!

Une autre manoeuvre, qu’on appellera la « Baron Empain », consiste à vous couper un doigt (ou un orteil), à le mettre sous le sapin avec une demande de rançon et à disparaître quelques temps.
Au pire votre sacrifice vous vaudra la sympathie et le pardon, et si tout se passe bien c’est vous qui récolterez le pactole pour Noël cette année !

Anne & Paolo, chic et geek

Une réflexion sur “Idée in extremis, cas désespérés

  1. Pazns dit :

    L’impact de ces cadeaux me parait bien incertain! Mais comme on dit, c’est l’intention qui compte 🙂

    Joyeuses fêtes de fin d’année à tous!

  2. je dirais  » à tenter en dernier recours si on a des amis/parents/enfants etc… avec un sens de l’humour trèèès développé ou caractérisés par un détachement du monde matériel dans lequel nous vivons digne de Ghandi  » ! Joyeux Noel en tous cas !!! Bises 🙂

  3. Manoosh dit :

    Dé – solée si ce me- s-s age s’aff-iche mal. J’ai choi-si la dern-i-ère option.
    *Rires*
    Joyeux noël !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s