Chantier: choix difficiles

"Elephant’s Breath", "Purbeck Stone", "Plummett", "Down Pipe" ou "Manor House Gray" (*TM) ???

Lors de notre dernière visite du chantier, je vous avais annoncé le choix cornélien d’une peinture pour la chambre. Nous y voilà !

Non que le reste soit terminé… Les matériaux s’amoncellent toujours dans un joyeux désordre et je collectionne désormais les photos d’escabeaux, une nouvelle lubie.
11-10-bureau-materiaux
11-10-bureau-escabeau
Mais enfin les choses avancent (vite!) et forcément, quand on a pour décorateur le spécialiste mondialement connu pour son "Gris Gaillard" (en fait il y en a plusieurs, beaucoup, 50 nuances), il faut s’attendre à affronter le dilemme crucial:

"Gris ? Gris ? Ou gris ?"
10-23-gris-chambre-choix-zoom
A votre avis ???

Un beau jour, David Gaillard a fait peindre sur le mur immaculé du fond de la chambre trois échantillons et m’a donné rendez-vous.

Nous avions déjà décidé que nous voulions un espace nuit (chambre et salle de bains) assez sombre, accueillant cocon, petit nid intime, invitation à la paresse et aux galipettes…
Cependant, anticiper à partir d’un rectangle dont la teinte change selon la lumière qui se pose dessus ce que sera une pièce entière, c’est un métier ! Ou bien un heureux hasard.

Pendant que je réfléchis, jetez donc un œil à la cuisine dont les poutres sont presque terminées.
11-10-cuisine
Si vous regardez de près, sur certaines, on a déjà passé un "jus" gris qui leur donne leur look définitif. Je suis fan.
11-10-cuisine-poutres
Ayé ! J’ai choisi, vous pouvez revenir !

Ce fut une décision mûrement réfléchie (hum hum). Nous avons palabré des heures sur les mérites respectifs d’un anthracite qui donnerait de la force à Dark Vador, un gris souris marié au coussin de soie vieux rose, ou un gris éléphant franc et massif, pur, mat, qu’on imagine déjà avec un velours cobalt…
10-23-gris-chambre-choix
C’est le dernier qui a gagné, à l’unanimité des votes, 3/3 (j’avais une procuration de Lancelot donc la majorité assurée), la différence étant que lorsque David l’a su, il a immédiatement visualisé dans son esprit le résultat, tandis que moi j’attendais ça comme deux cartes tirées au hasard, une surprise totale face à laquelle sortir my Poker Face de Lady Gaga.

Rassurez-vous, le temps que je vous explique et la première couche est tartinée. Vous allez voir le résultat tout de suite. Le deviner d’abord depuis le salon…
11-10-salon-vers-chambre
… puis plonger à pieds joints dedans, vous laisser envahir par la déferlante de gris.
11-10-chambre-gris
11-10-chambre-fond
11-10-chambre-dressing
11-10-chambre-fenetres
Il varie avec la lumière et quand il y aura des rideaux, ce sera encore plus impressionnant je crois. Mais déjà, dans la salle de bain toute en longueur aux trois fenêtres, il paraît autre alors que c’est le même.
11-10-chambre-vers-sdb-2
OMG, que j’aime le gris Gaillard !!!

Ce qui est dommage, c’est que les règles du chic voudraient qu’on en choisisse un et qu’on s’arrête là. Qu’on le décline un peu selon les matières, mais que l’unité soit préservée.

Avoir David sous la main et ne choisir qu’un seul gris ? Chambre sombre et reste de l’appartement presque blanc, matière travaillée recouverte d’un jus très clair en harmonie. C’était le deal de départ.

Et si on inventait nos règles ? Si en restant dans le bon goût qu’il nous garantit, on en profitait pour se lâcher aussi dans le bureau ?
11-13-bureau-gris-choix
La teinte est suffisamment proche de la précédente pour que la pièce intermédiaire fasse le lien parfaitement, mais… Ce gris est plus clair, plus chaud aussi. Il est unique. David lui a ajouté des pigments comme Panoramix préparant la potion magique pour qu’il n’étouffe pas le bois des volets intérieurs, ni le petit pan de mur décati que j’ai voulu conserver.
10-23-bureau-volets-mur-brut
Subtiles nuances, habile mélange, savant dosage.

Abracadabra !

Quelques coups de pinceau du magicien au sourire craquant: Razvan, le peintre surdoué à l’oreille duquel murmure David.

Tadaaa !!!
11-24-bureau-volets
Bien sûr c’est compliqué à prendre en photo, mais avec différents angles, on arrive à avoir une petite idée…
11-24-bureau-fenetre
11-24-bureau-balai
Et quand le salon ne sera plus blanc mais très très légèrement grisé, quand les sols seront posés (parquet et béton, prochain article), quand les volets auront subi le traitement des poutres… la transition sera naturelle, évidente.
11-24-bureau-vers-salon
Qui a dit que le gris était la couleur du désespoir ? Le ciel bas et lourd qui pesait comme un couvercle semble soudain protecteur et chaleureux… le gris est gai, le gris est élégant, il est tout doux. C’est la lune qui l’emporte sur le soleil… so sexy le gris :)

Vous avez aperçu sous une couverture ci-dessus, c’est pas faux: il y a une baignoire au milieu du salon.

Devinez quoi ?

Elle est grise !
11-24-salon-baignoire
Et elle est belle belle belle.

Elle a un problème : elle pèse 3 tonnes. Si on y ajoute sa contenance en eau et un veau de mer comme Lancelot ou bien moi qui suis une pente lipidique dangereuse, on risque de se retrouver rapidement chez le voisin du dessous… "Mais non!", me promettent en cœur Dan et David. Ayons confiance.

Sur les pavés du sol de la salle de bains donc, identiques à ceux de la cour (souvenez-vous du dernier article), elle va faire des étincelles ma baignoire de Reine de Sabbat, avec son ciel de lin brodé…

Pardon, je rêve, j’anticipe.

Les pavés !
10-23-paves
Les fameux pavés parisiens. Ils ont été posés dans le patio donc.
10-23-paves-patio
Ils contiennent à eux seuls tous les gris qui existent, en changent même selon qu’ils sont balayés par la pluie ou séchés au soleil. Magie du gris, toujours.

Imaginez quand on les apercevra juste entre deux feuilles vertes et une fleur blanche…

Une fois encore, c’est David qui nous donne un indice, un aperçu, une promesse, en posant là quelques végétaux, histoire de rêver la suite, une profusion de lierre et de lauriers, mon coin de Poitou à Paris.
11-10-terrasse
Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis curieuse de voir la suite.

On revient vite pour parler papier-peint, un autre choix épineux.

Anne (de Buridan)

Informations et liens:

*Les nuances de gris énoncées au début de cet article proviennent du nuancier de Farrow & Ball, dont nous reparlerons très bientôt.

La boutique de David Gaillard:
LES CURIEUSES
Cabinet de Décoration
4, rue Oberkampf
75011 Paris
Tel: 01 47 00 97 65
Son site internet

38 réflexions sur “Chantier: choix difficiles

  1. Mylène dit :

    Ba moi aussi je suis curieuse de voir la suite !!

    Qu’est ce que ça avance vite, qu’est ce que c’est beau, qu’est ce que les couleurs font chic !

    Mon coup de cœur va à la cour !

    Que de belles perspectives, j’ai hâte de voir tout ça !

    A bientôt,

    Mylène

  2. Marta dit :

    Ces couleurs prennent, toutes, très bien la lumière !
    mais le temps est-il gris, lui aussi ?

    • Anne dit :

      Même photoshop ne fait pas de miracles et j’ai eu beau pousser la luminosité, je n’ai pas réussi à éradiquer le fog londonien qui plane sur Paris en novembre !

  3. marianne dit :

    Le coin perso très foncé je vote pour ! Nous sommes passés au bleu nuit-bleu canard pour notre chambre depuis 3 ans et nous ne nous en lassons pas du tout et tous nos visiteurs (pas forcément intimes heureusement) nous félicitent de ce choix "audacieux" qui finalement n’en est pas vraiment un.

    • Anne dit :

      Voilà un témoignage très rassurant… et qui donne envie de venir voir ton "bleu nuit-canard"… doux rêves.
      Merci

    • Anne dit :

      Un brin exagéré mais je prends !!! Merci. En fait, on va vivre en noir et blanc il semble :)

  4. Francoise Perron-Collins dit :

    j’ai trop hâte de voir la suite …. j’adore les couleurs …. of course Farrow & Ball

    • Anne dit :

      Promis je ne vous laisserai pas sans nouvelles ! Quand David mêle ses ingrédients mystérieux à une base parfaite de Farrow & Ball, c’est magique.

    • Anne dit :

      Merci Sylvie ! Je suis heureusement bien conseillée… mais tout le monde n’a pas les mêmes goûts et nombreux sont ceux qui nous demandent "mais y’a pas de couleur chez vous ???" ;)

    • Anne dit :

      On n’est pas encore dans le après, juste au milieu… et déjà tu trouves ça beau… merci !

    • Anne dit :

      Lui je ne le lâche plus !!! Il est surdoué. Il a fait une matière de folie en rainures blanches sous un jus à peine gris, ça lui a pris des plombes et ça ne se voit qu’en posant un spot dessus, ça se caresse du bout du doigt. un perfectionniste qui travaille super bien…
      Bon ok, quand il aura posé le parquet (il sait TOUT faire), je te donne son numéro ;)

      • stfane86 dit :

        Pas sur qu’il se déplace jusqu’à chez moi !! A moins de lui proposer des macarons de Montmorillon maybe ;-)

      • Anne dit :

        J’ai bien peur qu’il ne réalise pas le trésor que tu lui proposes. En revanche, ce que je ferais moi pour des mini macarons de Montmorillon en cet instant même… OMG ! Y’a des années que je n’en ai pas mangé.

  5. Des volets intérieurs aux poutres, de la baignoire à la cour, une plume soyeuse et nacrée se promène et virevolte, saupoudrant le logis de minuscules étoiles, volute de flocons scintillants. Souffle de magie grisant.

  6. Mrs B dit :

    Très bel accord. Très bel abreuvoir. Une bien jolie maison.
    Je me contorsionne le neurone pour comprendre comment du patio de plein pied semble t-il avec la maison on risque de passer au travers du plancher avec l’ abreuvoir-baignoire (cf le bruit des sabots sur le pavé ) ?

    PS Je suis une inconditionnelle de Farrow and Ball. Comme c’est moi le peintre en plus du nuancier j’apprécie la qualité des peintures. Down Pipe je l’ai mis dans la bibliothèque.

    • Anne dit :

      Je veux voir ta bibliothèque ! Elle est fabuleuse j’en suis certaine… quand en plus on connaît un brin tes goûts littéraires… je veux VIVRE dans ta bibliothèque !
      Je ne sais pas si je te donne la solution au problème de logique que tu m’exposes ci-dessus ou si je te laisse encore deviner.
      Allez, c’est assez improbable mais pourtant vrai : la cour est au premier étage. Tu visualises mieux ?
      Quant à savoir comment les chevaux y arrivaient… euh… Pégase ?

      • Mrs B dit :

        Une cour suspendue ! Comment n’y ai-je point pensé, et sous les pavés de la cour qu’y trouve t-on ?

        Ma bibliothèque n’a rien de fabuleux, elle est juste terriblement pratique pour "meubler" entre deux parties de la maison une petite pièce étroite -mais pas d’ esprit, j’espère. ;)

      • Anne dit :

        Sous les pavés ? La plage bien sûr !
        Elle était trop facile, pardonne-moi.
        Une maison… plusieurs parties… de "petites" pièces entre les parties… la campagne me manque cruellement parfois :)

      • Mrs B dit :

        Hmm hmm pour l’espace, un vrai luxe, je comprends, pour le reste il faut peu d’envie et une vie intérieure intense.
        Faut être un peu janséniste pour vivre heureux en tant que rat des champs ;)

  7. Mais alors là, je suis béate d’admiration devant le travail que vous êtes en train de réaliser ! C’est fouuuuu ! Par contre, prépare-oi à ne plus vouloir sortir de chez toi ! Ton David de décorateur a l’air tout simplement hors-pair !!
    Mais subsiste une question : Qu’en est-il du papier-peint ! :)

    Belle journée Anne et merci pour ton message

    • Anne dit :

      Ravie de te voir ici Laetitia !
      Je reviens avec le papier-peint, mais rien qui égale les imprimés revisités d’Isabelle j’en ai peur…
      Je vais suivre ton blog dorénavant avec assiduité :)
      Bisous
      Anne

      • En vrai, je viens souvent en lectrice de l’ombre… :)
        Ravie de savoir que tu vas revenir sur mon blog Anne !
        Belle journée !

  8. En voyant les échantillons de la 1ère photo, j’ai flashé sur le 3ème gris, et tes photos confirment que j’ai eu raison! (comment ça ce n’était pas ma décision? ;) )
    Que ne donnerais-je pas pour visiter un appartement signé David un jour… Ou avoir le mien, mais cela c’est encore plus lointain!

    • Mrs B dit :

      Voui, voui ! ! ! La suite !!!! La suite !!!! On n’en peut plus d’attendre ! S’il te plait Anne.
      Je t’embrasse :)

      • Anne dit :

        J’arrive j’arrive ! Mais après l’erreur de la baignoire, on nous a livré le mauvais parquet :( Déménagement début janvier ??? En attendant, mes petites malinettes, devinez donc toutes les deux parmi les exemples en images dans cet article tout neuf quels sont nos deux choix de papier-peint: http://chicandgeek.com/2013/12/08/farrow-ball-wallpaper/

  9. Ping : Farrow & Ball – Wallpapers | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s