Les Mystères du Chantier

Point n’est besoin cette fois-ci d’avertir le public sensible de la violence de certaines images… Après le typhon philippin, je ne ferai peur à personne avec mon modeste cataclysme dont l’amplitude dépasse tout de même les 100m2 !

Et puis vous aviez vécu, lors du premier rendez-vous de chantier, la phase la plus impressionnante de la démolition, dans le bruit assourdissant des marteaux-piqueurs, marchant sur des monceaux de carreaux cassés, sous une pluie diluvienne de débris plâtreux. (compte-rendu en cliquant ici pour les retardataires)

Je vous laissai alors sur une promesse, celle de vous tenir informés 24h/24, me prenant pour une envoyée spéciale d’i>Télé en zone de combats… je n’ai l’excuse ni de la blessure, ni de la perte de réseau et ne vous ferai pas le coup de l’amnésie post-traumatique. J’ai juste été flemmarde et vous prie de me pardonner.

Ceci étant éclairci, on va rattraper, en 2 articles pleins de photos, les 2 mois et demi de travaux.

Allez zou, on entre !
08-30-entree
Ah ben j’ai pas dit que c’était terminé… là on est le 30 août et ce dénivelé au niveau du sol me laisse dubitative. On a aussi découvert qu’on ne pourrait pas récupérer le beau parquet qui se cachait sous les couches de… merde, et on nous conseille donc de couler une chape pour tout remettre à niveau.

Y’a les murs aussi, à gratter, tels des archéologues, couche de peinture sur tissu sur papier peint sur autre papier-peint sur peinture… etc. 15 strates pas moins avant d’arriver à l’os.
08-30-bureau-plaquo
Ensuite ? On gratte encore pour favoriser l’adhésion, et on remet du placo, de l’enduit, des épaisseurs à la truelle…
08-30-chantier-placo
…sauf que cette fois, c’est BIEN fait !
10-06-chantier-bureau
09-11-bureau-isover
Hep ! Vous avez vu, ils ont commencé à décaper les volets intérieurs: un bonheur!
10-06-decapage-volets
Nettoyés, récurés, poncés également les châssis des fenêtres, les crémones, les poignées…

Mine de rien, on est arrivés début octobre là.

Je vais donc vous épargner le processus identique dans la cuisine avec le travail des poutres,
08-30-cuisine-escabeau
et dans le reste de l’appartement où les défis se sont succédé, donnant l’opportunité à Dan le magicien de proposer mille et une solutions pour lesquelles autant de nuits blanches dont nous ne le remercierons jamais assez (parce que pendant ce temps, nous on dormait tranquilles !).

Enfin tranquilles c’est vite dit…

Malgré la présence rassurante de Dan et de David, leurs sourires entendus face aux surprises les plus effrayantes, leurs dodelinements de tête à peine inquiets, je dois bien avouer que j’ai eu moi une ou deux bouffées de chaleur, quelques palpitations, voire de véritables attaques de panique parfois en arrivant sur le chantier.

Par exemple, ce truc au plafond là, c’est quoi bordel ?
09-11-bureau-plafond
Et pourquoi il faut mettre ces barres de soutien ? Tout va s’effondrer quand on les enlèvera ou bien on les laisse carrément et je me mets au Pole Dance ?
10-06-chantier-bureau-vers-salon
Sinon, tous ces fils, ils servent à autre chose que me faire dresser les cheveux sur la tête ?
10-06-entree-electricite
Enfin, je peux savoir ce qui est arrivé au sol nickel de ma salle de bains ??? HEIN ???
09-11-sdb-sol-destroy
Je rêve ou il y a même une roue de tracteur dans une des cases au sol ? Quelqu’un veut jouer à la marelle ?

AAAARRRRGHHHH !!!!

Mais chaque fois, la voix de Dan ou celle de David, douce, caressante… hypnotique telle Kaa dans le Livre de la Jungle: "Aie confiance. Crois en moi. Pas de problème. Tout va bien. C’est normal. On va arranger ça très vite… Tout sera propre, on a un balai et… Oh regarde la jolie pelle rouge !" a tôt fait de détourner mon attention.
08-30-chantier-balai-pelle
08-30-chantier-aspiro
Brosse ou aspirateur de compétition, je veux bien, mais va tout de même falloir sortir plus que ça et y aller avec de gros souliers les manches retroussées pour faire de ce taudis en décomposition le luxueux pied à terre parisien de mes rêves sur Pinterest.

Pour l’heure, tout reste très étrange pour moi et le moindre indice louche donne lieu à des supputations sur ce qui se passe vraiment ici lorsque je n’y suis pas.
10-06-chantier-chambre-bordel
Oui, comme cette bonbonne de gaz dans mon dressing par exemple. Ils manient des explosifs ?

Quant aux câbles partout…
09-11-patio-cables
je me demande si quelqu’un n’est pas en train de réinventer le hula hoop au milieu du salon.
10-06-chantier-tuyaux
Ah !!! Y’a aussi un équipement de plongée sous-marine qui se promène d’un coin à l’autre, et pour ça je n’ai aucune explication rationnelle !
09-20-bouteilles
09-11-bureau-cable-cuivre
Evidemment je ne connais pas l’usage de la plupart des outils qui me semblent des armes potentielles.
08-30-chantier-niveau-marteau
Ne me demandez pas non plus la signification des différentes inscriptions sur les murs.
10-06-chantier-escabeau-douche
J’en ai déduit que mon maçon était en train de redémontrer plus élégamment le théorème de Fermat-Wiles* durant sa pause déjeuner.

En parlant de déjeuner, voilà un autre point qui titille ma curiosité…

OK, il est légitime et bien mérité de boire des sodas après l’effort, de manger des maquereaux sauce tomate sur une table improvisée pour reprendre courage !
10-06-chantier-cuisine-bordel2
Mais…
08-30-chantier-outils
Un rouleau à pâtisserie ? vraiment ?
08-30-chantier-placo2
Des kilos de farine ?
08-11-patio-briquettes
Et qui finissent de cuire au soleil de la terrasse, des gaufrettes ? des pavés au beurre et même des frites ?
08-11-patio-galets-1
08-11-patio-galets-2
(OK c’était un essai pour le sol du patio en galets ou briquettes)

Attendez ! Je n’ai pas terminé.
08-30-chantier-decoupeuse
Si ÇA n’est pas une machine à débiter le jambon en tranches, je n’y connais rien en charcuterie !!!

Avouez qu’il y a un doute raisonnable sur les activités parallèles des ouvriers de ce chantier et que l’ouverture d’une sandwicherie ou le tournage de la prochaine saison de TopChef ne sont pas des hypothèses à exclure d’office.

Et là, c’est quoi ???
08-30-chantier-visseuse
OK même moi je dois admettre qu’on a une perceuse et pas un pistolet à chantilly. Nous sommes bien dans le bâtiment, j’ai un brin laissé mon imagination déborder.

Donc après les mystères, revenons aux joies de la construction :)

Face aux galets plus hauts pourtant très jolis et à la suggestion de papa de déverser une tonne de gravier, j’ai pleuré des rivières sur l’épaule de David Gaillard (en fait techniquement, je pleure plutôt sur sa hanche car il est grand et moi toute petite).

"Je veux une cour comme dans les hôtels particuliers du 17è, une vieille cour, avec un vrai pavé parisien foulé par les sabots des chevaux, sali par les crottes des chiens, usé par des générations de talons bottiers… je ne veux ni bois ni galets ni béton ou même marbre de Carrare."

Alors David, du haut de la montagne écarta les bras et dit "que le pavé soit" et tous ses disciples virent qu’il était réellement le fils d’un charpentier-couvreur-carreleur-Dieu-de-la-déco car dans l’instant apparurent 3 échantillons annonciateurs des milliers de carreaux qui allaient fondre sur mon patio tels les sauterelles sur le peuple d’Egypte.
09-11-paves-echantillons
Fallait choisir !

Tout était beau et tout allait avec le lave-mains de la terrasse en céramique que maman m’avait si gentiment envoyé, récupéré intact après la démolition de l’immeuble qui me vit naître et marcher (2 ans donc… et demi).
09-11-patio-paves-lave-mains
Pas mal hein ce lave-mains ;)

Donc une fois le choix arrêté (en fait je ne suis pas sûre de choisir quoi que ce soit, je regarde le reflet dans l’oeil de David et j’y vois la réponse B: c’est de la triche!), on a fait venir le haut du pavé (oui les pavés sont bien plus épais et lourds, on ne prend que la partie supérieure) dans la petite cour.
10-06-patio-paves-3
Il ne restait plus qu’à garnir le sol comme un fond de tarte aux fraises, avec des joints qui auraient l’air vieux, dans lesquels pousseront mousse verte et petites herbes folles…
10-06-patio-paves-1
Ensuite on ajoutera de la verdure, une oasis au cœur de Paris, des buis-boules, des lauriers, une glycine, une clématite, un rosier anglais, et du lierre en cascades, plein, beaucoup, trop !

Mais j’anticipe.

Fermons la porte aujourd’hui pour laisser les gros bras travailler.
10-06-patio-porte
Dans le prochain épisode, nous découvrirons le résultat et choisirons le gris de la chambre…

YOUPI !

Anne

*"Il n’existe pas de nombres entiers non nuls x, y et z tels que: x^n + y^n = z^n, dès que n est un entier strictement supérieur à 2." Méditez ça ou cliquez ici pour en savoir plus.

39 réflexions sur “Les Mystères du Chantier

  1. Bon courage pour les travaux . Mes parents retapent la maison de ma grand mère construite par mon grand père dans les années 50 et on a parfois plus l’impression d’être dans une décharge (60 remorques pleine de gravats ) que dans un lieu qui sera habité au début de l’année ^^

    • Anne dit :

      Oh là là !!! C’est vrai qu’on a l’impression d’évacuer plus de gravats que le volume des lieux… effet d’optique ou sorcellerie ??? En tous cas, bon courage à tes parents pour cette belle initiative !

  2. Tea time dit :

    Tu vas vraiment avoir un appartement superbe. Les volets intérieurs me font rêver ainsi que ton futur dressing ( mon obsession actuelle le dressing.)

    • Anne dit :

      Merci Tea Time. Tu as raison ! Il faut absolument que je finisse par écrire un article sur ma théorie du dressing parfait (que je n’aurai jamais, à moins d’acheter l’appartement des voisins ;))

  3. On dirait un remake de l’expo "la mécanique des dessous" dans sa version grands travaux. Le traumatisme passé, tu vas pouvoir profiter d’un appartement flambant neuf ! Et qui sait pour le pole dance, tu seras peut-être franchement inspirée ;) !

    • Anne dit :

      OMG, je fais de l’art sans le savoir ?!!?! Merci Polina ! et je t’attends pour le pole dance… je ne suis pas pressée :)

  4. Mrs B dit :

    Oh lala, comme vous le racontez la galère d’un chantier en cours devient un vrai décor de cinéma.
    Y’a réellement un gars qui s’est coltiné de trancher tous les pavés en deux. Waouh ! Ou c’est un saint ou vous êtes trèèèèèèès persuasive quand vous pleurez my dear. ;)
    Pas de pole dance, franchement avec des pavés comme ci et surtout avec un lave-main comme ça et un projet de clématites, rosier anglais zé glycine se serait un péché -véniel certes, mais tout de même, je serais déçue. Très.

    PS L’ensemble va avoir un charme fou, j’imagine déjà la petite musique qui s’infiltre par les fenêtres ouvertes et qui se prélasse dans la cour aux mille senteurs.

    • Anne dit :

      Ah oui… comme tu le racontes, tout de suite, c’est un Eden fantasmé… Et si… et si les voisins font trop de bruit, et si le ballon d’eau chaude est trop petit pour remplir la baignoire, et si je n’arrive pas à maintenir la glycine en vie, et s’il fait trop froid avec toutes ces fenêtres ??? Je ne serai tranquille qu’une fois installée…
      En attendant, je promets d’autres délires et des images.

  5. Quel dommage que tu ne puisses pas récupérer le parquet à points de Hongrie! Ton appartement est très beau.Et les volets intérieurs, quel charme! Nul doute que David Gaillard va en tirer le meilleur parti! Courage!

    • Anne dit :

      Déception il est vrai que ce parquet découvert puis recouvert, mais il n’y en avait que sur la moitié de la pièce… Les volets, c’est le plus beau ! Ils seront décapés et on passera juste un "jus" gris dessus, transparent… à la Gaillard ;)

  6. Nad. dit :

    Me revoici et tout a bougé depuis mon absence…
    Que de belles idées !
    Chouette tes volets…
    Bisous

    • Anne dit :

      Merci à toi ! C’est vraiment très gentil et j’ai bien besoin de ce genre d’encouragements face à mes pages trop blanches ces temps-ci ;)

  7. Si tu savais tout ce que ton post m’inspire! J’en ai pour une heure! Je vais être obligée de t’appeler. Entre l’idée sublime que je me fais de l’appartement à venir, des textures de murs, de bois, de tables…..de rideaux, ce jardin de japonaise dans Paris….. merveille suprême. Quant à tes idées personnelles sur le chantier, j’en pense que ça pourrait donner des résultats très int"ressants, entre la sandwicherie, les frites, les armes blanches, il y a un très fort potentiel. quant au Pôle Dance, let’s see tomorrow ))

  8. Francoise Perron-Collins dit :

    Je suis trop jalouse , habitant dans une maison victorienne en Angleterre, j’envie vraiment cet appartement !!I j’adore la cour intérieure ,j’ attend avec impatience la suite …..

    • Anne dit :

      "maison victorienne en Angleterre" ??!!??! C’est moi qui suis jalouse et rêveuse soudain… Mrs Collins, cousine des Bennet ? Ce serait incroyable… et formidable aussi !

  9. Ping : La Pole-Dance aux Jeux Olympiques! | Chic & Geek

  10. Je dois être folle ou avoir raté ma vocation, tes photos me mettent en extase et sont merveilleuses de potentiel… (oui, la déco c’est ma vocation frustrée) Hate de voir les prochaines étapes et les gris de David!!!

  11. Quelle impressionnante plongée! Merci pour cette envolée au dessus d’un lit de gaufrettes ; ) /applaudit à tout rompre les maîtres d’oeuvre.

    • Anne dit :

      N’est-ce pas que c’est chouette comme ça finalement ? Pourquoi prévoir fauteuils et guéridons quand des escabeaux et des sacs font l’affaire ?

  12. Ping : Chantier: choix difficiles | Chic & Geek

  13. Frescaline dit :

    Bon c’est la première fois que je laisse un commentaire sur un site… La deuxième si je me réfère à mon "B" ci dessus… Bref, je voulais juste savoir quelles étaient les références des pavés de votre cour, car je trouve le résultat très à mon goût. Un grand merci

    • Anne dit :

      Bonsoir Frescaline !
      Merci de l’honneur que représente un premier commentaire… Pas si facile de se lancer, et preuve de votre enthousiasme pour ce choix que je ne regrette vraiment pas.
      En revanche, me voilà toute embêtée de vous décevoir mais je dois bien avouer que je n’ai pas la moindre idée de la référence de mes pavés…
      Cependant, je vous promets de poser la question au maître d’œuvre et de revenir au plus vite vous donner les informations que j’aurai pu glaner.
      Le résultat est visible dans les dernières images de cet article: http://chicandgeek.com/2013/11/25/chantier-peinture-gris-david-gaillard/ au cas où vous n’auriez pas encore vu.
      Je vous souhaite une excellente soirée et vous dis à très bientôt.
      Anne

  14. Frescaline dit :

    Super merci. En fait, j’ai d’abord vu le résultat et je suis allée voir plus en amont s’il n’y avait pas les rèfs. En tout cas, vous faites du bon boulot, et je parle en connaissance de cause, on a fait la même l’an dernier. On s’attaque maintenant aux extérieurs, ce qui n’est pas une mince affaire, vu que je ne m’y connais pas beaucoup, mais bon, on va y arriver!
    A bientôt
    Juliette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s