Rick Owens, Rage Against the (fashion) Machine

J’ai cru avoir mal regardé en apercevant ces silhouettes cruelles. C’était bien un défilé. Celui de Rick Owens même. Trop intriguée, je voulais absolument comprendre le concept. J’ai dû attendre une très longue journée avant de trouver une vidéo correcte sur internet.

Je n’ai pas été déçue, plusieurs groupes de filles enragées, black, curvy, à la coiffure mousseuse, se sont lancées dans une danse tribale ultra-moderne-de-l-espace à coup de gestes violents et de cris de rage. J’ai regardé le défilé trois fois de suite. L’énergie qui se dégage de la scène est folle. Plus la chorégraphie s’intègre à ma rétine, plus je la trouve excellente. Comme une réminiscence de Joséphine Baker version robot, ou version préhistorique. Entre les deux, j’hésite. Ce qui est sûr, c’est qu’elles se battent. Elles se battent contre la mode, la beauté classique et le snobisme. Pour moi c’est une vraie insolence, une claque aux chichis et aux hypocrisies modesques. Pourtant, dans l’assistance, les spectateurs n’en reviennent pas de bonheur. J’aime cette manière de casser les défilés (tout en gardant le contexte du défilé, on reste dans les codes of course).
Rick owens ss14

photo Style.com

Rick Owens a fait venir ses danseuses de New York. Je me souviendrai toujours de leurs visages violents. De cette brutalité saine. De ce feu. Incroyable.
Rick Owens 2014 by Eudoxie
La collection ne donne pas exactement envie. C’est objectivement laid. Surtout ces baskets surdimensionnées qu’elles portent aux pieds. Affreux. J’ai une sensation de collection-dinosaure. Pourtant, je reste fascinée. J’ai du mal à discerner, mais Rick Owens ne s’est certainement pas tiré une balle dans le pied, il sait jusqu’où il peut aller trop loin. Il doit y avoir de belles pièces. De toutes façons, il y aura des rédactrices pour porter ces tenues, façon de signifier qu’elles adhèrent à la démarche anti-fashion du créateur. D’autres le feront pour s’approprier la vitalité de ces danseuses de l’extrême.

La vidéo:

Merci Rick, you rock!

Eudoxie

En savoir plus:
Le site de Rick Owens
Les photos de la collection sur Style.com

6 réflexions sur “Rick Owens, Rage Against the (fashion) Machine

  1. Anne dit :

    WOW !!!
    Quelle catharsis dans ces images ! C’est fort. Décidément je continuerai de suivre la Mode hors des sentiers battus, sur tes traces, ma chérie.
    Et si ce sont des guerrières aux grimaces qui font peur, j’ai crû déceler, moi, de la joie dans leurs bonds et rebonds, un plaisir communicatif…
    Je ramasse un pompon Rick Owens (en attendant le blouson de mes rêves) tombé sur le champ de bataille, souvenir de ce Haka All Black Fashion féminin de haut vol !
    Merci Eudoxie :)

  2. MrsB dit :

    Vrai que ce n’est pas très gracieux, mais c’est foutrement culotté; j’aime.

    Toutefois je parie un ours en guimauve qu’on en parlera moins que du Slim California Dream ou comment annihiler tout pouvoir de suggestion aux femmes YSL.

  3. Romdel dit :

    Je trouve cela superbe . A propos de gracieux, ou si elle donne envie cette collection, moi je suis preneur , dans la série des grises et blanches très graphiques(je verrais bien ma chérie en porter une) ou dans les blanches de la fin , je trouve cela assez canon en fait . En tout cas tres belle prestation de ces danseuses qui ont fait aussi quelque chose d’excellent et de particulièrement physique. Définitivement , cela ne s arrête pas là et quelques unes des pièces portées sont splendides.
    Merci Eudoxie pour ce focus .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s