Addiction : Pinterest

Get on Board !

Avant, quand on me demandait : "Ça va ressembler à quoi, chez vous ?" ou "Pour la cuisine, tu préfères un évier en fer, une armoire à cuillers ?", je bafouillais et sortais d’un dossier, pire de ma poche, des pages arrachées dans des magazines déco, pliées en 8, couvertes de post-it et de stabylo. J’achetais de gros et chers "Maisons Côté Ouest" pour une pauvre photo de robinet pas idéal. C’était vraiment très compliqué.

Mais ça, c’était avant…

Aujourd’hui, j’envoie mon décorateur préféré sur mon board Pinterest "Dream Home". Il clique sur le lien. Il panique en voyant quelque chose comme ça (vous pouvez agrandir en cliquant sur l’image) :

…descendant presque à l’infini.

Je vous laisse imaginer ce que ces inspirations variées vont donner dans un petit appartement parisien. C’est un rêve encore pour moi aussi (parfois un cauchemar).

STOOOOPPPP !!!

"Hein ? Un "board" ? Pinterest ? De quoi parle donc Anne aujourd’hui ? Y’a de la Mode quelque part ?", vous demandez-vous.

Ça mérite quelques explications (pardon à tous ceux qui connaissent déjà… et la Mode est présente aussi dans ce billet !).

Je reprends donc depuis le début mon histoire :

C’est évidemment Paolo qui le premier m’a invitée à ouvrir un compte sur ce site, Pinterest, sorte de plate-forme de partage d’images.

J’ai mis son mail en attente (encore un truc de geek…) jusqu’au jour où il a fallu que je "pin", que j’épingle allons-nous dire, des images de tous les articles de Chic & Geek, qui se devait d’y être présent…

C’était très mécanique, une corvée presque. Et puis peu à peu, je me suis prise au jeu. J’ai créé mon compte personnel. J’ai cherché des images de salles de bain en tapant intelligemment "bathroom" dans la case de recherche, et mon monde a basculé.

je ne sors du placard qu’aujourd’hui et pourtant, voilà plusieurs mois que je suis addict à Pinterest.

Laissez-moi vous montrer un peu le principe :

J’arrive sur Pinterest.

Il y a plein d’images qui m’attendent, les miennes et celles des gens que je suis. Tous les jours il y en a de nouvelles, par dizaines, par centaines, par millions… chaque image est un pin.

Que l’une m’attire particulièrement, je peux l’agrandir. Selon son origine, elle sera plus ou moins grande, plus ou moins nette.

Alors je décide de lui mettre un commentaire, de la partager sur facebook par exemple, de cliquer sur "like" ou sur "repin". "Repin", ça veut dire que je la mets à mon tour dans mes pins. Les gens qui me suivent la verront et elle sera épinglée sur le board (tableau) de mon choix.

Chacun fait comme il veut. C’est un bordel organisé, exactement comme dans la vie. Il y a ceux qui rangent par thèmes, par couleur, par sujet, par catégorie… les vrais maniaques qui ont des dizaines de boards (et font l’amour les jambes bien parallèles), les complètement bradous qui mettent tout ensemble… et la majorité, comme moi, qui accommodent à leur sauce et s’y retrouvent plus ou moins facilement, ajoutant un board quand le besoin s’en fait sentir, mettant la beauté avec les cheveux sous "Love is in the Hair", les beaux mecs avec les sacs à main dans "mon style", de jolies photos ou simplement des étrangetés dans "all around", etc.

Vous pouvez suivre une personne totalement ou juste certains de ses boards, chercher des amis, en inviter, suivre des inconnus à l’autre bout du monde qui ont en commun avec vous une passion pour les boutons de portes.

J’y ai retrouvé Ladan et Niloofar, mes deux californiennes perdues du Palais Royal… Avec le décalage horaire, je souris chaque matin devant leurs nouvelles trouvailles et en découvrant ce qu’elles ont ré-épinglé parmi les miennes.

Autant vous dire que j’y passe des heures. Car quand je ne suis pas sur le site lui-même, si je tombe sur une pépite, comme c’est souvent le cas par exemple chez Lisa de Make My Lemonade

Lisa est une petite surdouée joyeuse et pétillante que je rêve de rencontrer un de ces jours… Bref.

Ce gâteau est une merveille ! Je clique dans ma barre de favoris sur le lien que j’ai installé, le "pin it button", et hop on me demande de choisir une image.

Une petite fenêtre s’ouvre pour me permettre d’ajouter titre, source, légende ou juste un coeur, décider du board.

Ayé ! Le gâteau de Lisa est épinglé en 5 secondes et 3 clics.

N’est-ce pas fabuleux ?

Je le retrouverai dans mon Pinterest et en cliquant dessus les gens arriveront directement sur la page à laquelle je l’ai chipé, chez elle donc.

Voili voilà. C’est simple, c’est facile, ça rapproche les gens avec le degré d’intimité qu’on veut bien donner, pas plus, ça ne prend pas de place dans votre disque dur…

Le problème ? C’est addictif ! Quand vos amis n’ont rien de nouveau, vous tapez un mot clé ou choisissez une catégorie et vous pouvez rester là jusqu’à ce que mort s’ensuive, hypnotisé par la déferlante… en hébétude.

Je ne suis pas la seule : info exclusive pour tous les fans de Fred ! Sachez que je suis très fière de lui avoir envoyé une invitation à s’inscrire… Ok c’était plutôt un ordre, mais il est devenu accro lui aussi, en quelques heures, et ses choix d’images ressemblent au moodboard sur le mur de son salon tant admiré lors de notre visite pour une coupe.

donne ça :

Vous aimerez, vous n’aimerez pas. Vous êtes peut-être déjà lassé, ou avez une préférence pour un autre site comme tumblr… Moi je pin !

J’épingle à tout-va et si vous me suivez, vous aurez des surprises tous les jours, y compris des inspirations fashion ;)

D’ailleurs, je n’exclus pas de vous en faire des billets de temps en temps, en choisissant mes images préférées de la semaine par exemple… sauf pétition contraire, bien sûr. Dites-moi ce que vous en pensez ! Affaire à suivre donc (et tous les liens en bas).

Anne

Liens :

Anne sur Pinterest

Chic&Geek sur Pinterest

Les Amis :

Fred sur Pinterest

Eudoxie sur Pinterest

L’Armadio sur Pinterest

Géraldine sur Pinterest

Et plein d’autres que je suis

24 réflexions sur “Addiction : Pinterest

  1. Aaaah voilà les réponses à mes questions de déco. C’est génial de pouvoir travailler comme ça avec celui qui va concevoir ton palace douillet. En d’autres temps, nous nous étions escrimés à faire des planches tendances sur InDesign pour notre architecte. Imagines: remplir sa boite mail de tout un tas de bazar à chaque nouvelle idée…ahaha. A moi la peur. En même temps j’aime toujours les boards papier, afficher les plus belles pubs sur le mur de mon bureau. C’est charmant, et finalement très rétro ).

    Anne ma anne, je vais replonger droit dans le bain pinterest, sans plat, sans plouf, tout droit.

    Ps: j’y ai pensé à ce masque lapin et souvent j’ai cru le voir furtivement passer dans une pièce.

    • Anne dit :

      Tu les as gardées, les planches ? Je rêverais de voir ça…

      J’ai envie de cliquer sur absolument tout ce que tu mets sur ton pinterest, autant dire que ton mur de bureau, je le voudrais chez moi ;)

  2. Je fuis Pinterest!! parce que c’est tellement génial que j’y passerai des journées… J’adore aussi Scoop It, qui lui est plus revue de presse (mais tu peux faire les deux, je mixe images et papiers).

    Je signe des deux mains pour que tu nous fasse des articles d’inspiration ;-).

    • Anne dit :

      Merci Stelda ! Je ne connais pas scoop it… je vais regarder.

      A vite vers chez toi, pour défendre l’attachée de presse opprimée et botter le train aux journalistes qui ont des têtes de citrouilles !!!

  3. Coucou Anne,

    Merci pour ce post qui en dit plus sur cette application à laquelle je suis inscrite mais que je n’utilisais pas jusquà présent….

    Comme tu dis, il me faudrait un bon coup de pied aux fesses pour m’y mettre, car quand je vois les planches que tu réalises juste en "pinant" (sans aucun mauvais jeu de mot bien entendu!) ce que tu aimes, ça donne envie !

    A très vite!

    Cloum

    • Anne dit :

      Wahou ! Merci… je ne crois pas qu’il faille te forcer. On puise chacune notre inspiration de tellement de sources différentes. Un jour, snas crier gare, tu iras par hasard et le virus te tombera dessus ;)

      En attendant, garde ton temps libre pour Downton Abbey… Quel régal !!!

  4. MrsB dit :

    Bonjour Anne,

    C’est très très très joli ces tableaux d’inspiration mais je crains que ces petits amusements des temps modernes ne soient des mangeurs de temps voraces. Je m ‘éparpille de plus en plus et finalement je ne fais plus rien en profondeur. Je trouve ça moche.

    Ces images, d’où elles viennent – elles, sont -elles toutes libres de droits ?

    Poumpoumpidou :)

    • Anne dit :

      Ahhhh Mrs B. !!!

      Et bien figure-toi que j’ai fait un mail au très savant Paolo avant d’écrire mon article pour savoir justement : ces histoires de droits me travaillent… j’attends sa réponse ;)

      L’éparpillement nous guette… peut-être… certainement. De mon côté, je ne lis aucun magazine féminin… ou plutôt si, j’en ai lu un au début de l’été, et ça vous valu un mois sans article… pas dit d’ailleurs que je m’y remette vraiment, à écrire ici et sur le frivole, tant ça m’a dégoûtée.

      Alors oui, on peut passer moins de temps devant l’écran, plus à lire des romans, les lire lentement, retrouver cette langueur dont on a la nostalgie. Je suis pour ! Je vais le faire… et écrire pour de vrai… bientôt…

      En attendant, je m’éparpille sur la toile et fais, par ma foi, de bien jolies découvertes. Après tout si je n’y étais pas, si tu n’y passais pas… je n’aurais jamais ouvert ce site, ni eu l’heur de recevoir tes commentaires acidulés et pertinents que j’aime tant… voyons le verre à moitié plein ;)

      Bisous

      Anne

    • MrsB dit :

      Il y a fort longtemps, lors d’une attente très longue chez un médecin, je tendis une main ennuyée vers un magazine féminin vite reposé en croisant le regard consterné de ma mère qui pourtant aimait s’habiller et m’ habiller, je n’ai plus jamais touché à un féminin -même chez le coiffeur-.. Je crois que l’esprit de la femme qui aime et vit la Mode et les magazines ne vont pas si bien ensemble pour des raisons purement commerciales. Maintenant un féminin bien connu vient picorer sur le Net avec un site en forme de blog et une ligne éditoriale médiocre pour vendre la camelote quasiment heure par heure, mais qui ça trompe à part quelques ravis de la crèche ?

      Je serais très triste de ne plus te lire. Certes ton Pinterest fourmille de jolies images mais ce n’est en rien comparable à tes écrits. Ceci dit ,après réflexion, Pinterest apporte un petit truc un peu arty qui ne manque pas d’intérêt. Peut être, une fois le soucis des droits éclaircis je me prendrais au jeu, si tous mes blogueurs adorés ferment boutique je pourrais épingler mes regrets sous forme d’épitaphes imagées. (Dis-moi que tu écriras pour de vrai en ligne, c’est un peu mon rêve et puis pas besoin de se prosterner chez les éditeurs).

      Je t’embrasse.

      PS tu as raison sans éparpillement on ne se serait jamais croisées et j’aurais beaucoup perdu. Je disais cela, surtout, pour me mettre un coup de pied au derrière et ne pas M’ éparpiller alors que j’ai du travail qui m’attend tout le temps…

  5. Benedicte dit :

    Moi aussi, totalement accro à Pinterest :

    C’est très addictif et très efficace pour s’évader quelques minutes au milieu de la journée !

    • Anne dit :

      Oh la la ! Ton Pinterest est une mine. Je me suis abonnée… il va me falloir du temps pour aller fouiller tes archives ;)

      Je fais comme toi, je picore : plein de petites pauses de quelques minutes…

      MERCI !

    • Anne dit :

      Je décline toute responsabilité sur la tournure que peuvent prendre les événements suite à ton clic vers ce site ;)

      Amuse-toi bien !

  6. Ça y est ! Tu y es!! Il est grand temps que je m’y mette! Je vais aller fureter chez toi. À chacun de mes déménagements, j’étais la championne du dossier rempli de photos issues de magazines de déco! Tu as raison, avec Pinterest, on gagne de la place.

    Et sinon, IRL, tu as fini tes travaux d’aménagement?

    Bises

    Sinon pour répondre à ta question, oui, ce serait sympa une série de dédicaces…

    • Anne dit :

      J’ai reçu ton livre !!! Il est beau… Il faudra que tu me dises ce que je peux utiliser comme visuels ou pas, au cas où ;)

      J’attends d’avoir le temps de me poser tranquille pour le lire comme on déguste une très bonne tartelette Dalloyau Pommes au four (ils les font plus, j’en pleure !).

      Les travaux ne sont même pas commencés, mais on prépare fébrilement… je te raconterai.

      J’espère te voir au show Loewe… et sinon, évidemment, chez Galignani !

      Bisous

      Anne

    • Anne dit :

      En es-tu bien sûre ? Je parie sur ta curiosité et je veux être la première à te suivre quand tu t’y mettras ;)

  7. Ping : Pinterest 10 000 | Chic & Geek

  8. Ping : Giant Suitcase | Chic & Geek

  9. Ping : Love is in the Hair | Chic & Geek

  10. Ping : Rendez-vous de Chantier #1 | Chic & Geek

  11. Ping : Les Mystères du Chantier | Chic & Geek

  12. Ping : Farrow & Ball – Wallpapers | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s