Podium Jewellery step 3 : Bonus

Où je me prends pour une Princesse et l’on me couvre de joyaux scintillants…

Résumé des épisodes précédents :

Nous sommes partis ensemble à la découverte de Podium, une sorte de Galerie d’Art de Haute Joaillerie, rue Saint-Honoré.

Dans un premier article inspectant les lieux, je vous ai parlé de l’endroit, de son design, de sa magie.

Dans le second article sur la joaillerie, vous avez découvert en exclusivité les bijoux qui y sont cachés, du collier de la reine à la bague du rappeur…

Depuis, je suis habitée par Baudelaire, c’est charmant*.

Podium est donc pour moi un haut lieu de la Culture, si si si !

Surtout quand on y apprend quels sont les bijoux de la première dame du monde.

Bien sûr, de nombreuses personnalités portent les bijoux de Loree Rodkin ou des autres créateurs : des chanteuses, des acteurs, des effeuilleuses très chics également…

Mais ce bonus tourne autour de moi, désolée donc d’arrêter là la liste des stars.

En même temps, c’est une façon aussi de vous montrer qu’il ne faut pas hésiter à y aller, que les plus charmants visages vous y attendent, bienveillants.

C’est Farid, le Cerbère gentil, qui a déplacé le fauteuil écarlate de prélat (objet de la convoitise d’une certaine MrsB.) au milieu de la pièce et s’est essayé à mon petit Panasonic.

Mieux on le connaît et plus sympathique il se révèle (Farid bien sûr, pas l’appareil…) !

Pendant ce temps, Laura et moi choisissions des bijoux et je regrettais amèrement de n’avoir pas soigné ma mise, en cet après-midi caniculaire…

Deux options nous plaisaient : celle des bijoux princiers de Jaïpur Gems

Et la toute puissance des attributs de guerrière de Kristen Farrell

Nous avons commencé par ces derniers, associant les colliers pour faire cohabiter le cœur meurtri évoqué par le plus long (le mari est mort au combat) et l’arme qui servira à la revanche du plus court.

Ajoutez deux bracelets et le sentiment d’invincibilité qui m’envahit est aussi réel que celui de Superman en présence de kriptonite rouge.

Oui, définitivement, on porte un bijou comme une armure…

Le simple fait de les enchaîner à moi, de faire cliqueter leurs fermoirs, de les enfiler, avec l’aide de Laura, me les rend proches, intimes, les fait miens.

Ils se cognent et tintent au rythme de mes mouvements, m’annoncent, me définissent en un instant

Et ils nous protègent, comme ces magnifiques et imposants symboles d’amour ou d’autorité, de féminité aussi, derrière la flamboyance desquels je me cacherai, qui éblouiront les visiteurs et légitimeront mon pouvoir…

Qui donc a quelque doléance à soumettre sur cette série d’articles très brillants ?

Anne, ravie, en extase, aimant à la fureur, les choses où le son se mêle à la lumière*.

* « La très-chère était nue, et, connaissant mon cœur,

Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores,

Dont le riche attirail lui donnait l’air vainqueur

Qu’ont dans leurs jours heureux les esclaves des Mores.

Quand il jette en dansant son bruit vif et moqueur,

Ce monde rayonnant de métal et de pierre

Me ravit en extase, et j’aime à la fureur

Les choses où le son se mêle à la lumière.

(…)

Et la lampe s’étant résignée à mourir,

Comme le foyer seul illuminait la chambre,

Chaque fois qu’il poussait un flamboyant soupir,

Il inondait de sang cette peau couleur d’ambre ! »

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Une réflexion sur “Podium Jewellery step 3 : Bonus

  1. MrsB dit :

    Tu es absolument ravissante Anne dans ce fauteuil, cette douceur ça me réjouit ! ;)
    Je laisserais un message plus consistant tout à l’heure, je n’ai regardé que les images pour le moment.

  2. MrsB dit :

    "Anne, ravie, en extase, aimant à la fureur, les choses où le son se mêle à la lumière"

    Comme je te comprends à la relecture de ces vers il me semble entendre tinter les pierreries serties et serrées l’une contre l’autre. Je les vois briller de mille ardeurs colorées à travers les rayons de lumière venues des hautes fenêtres partiellement masquées.

    Par ailleurs, j’ai une doléance votre Seigneurie.

    Pourquoi les perles reviennent sur le devant des devantures ?
    J’aimais ne plus en voir qu’autour des cous un peu fripés des Dames pomponnées pour la messe ou les cocktails de mariages, dans mon esprit c’est vraiment lié à un certain charme de la bourgeoisie ou à un salon de cocotte encore belle mais dont c’est le dernier automne. Un salon qui verrait Chéri de Colette se cajoler contre les perles de son amante.
    Elles vont être partout et les vieilles dames qui en portaient encore par esprit de nacre ou de luxure ne vont elles pas s’évanouir ?

    Ah et ces objets de convoitise sont-il agréables pour siéger ?

  3. quelle sympathique petite visite et magnifique poème ! on pourrait aussi ajouter que "là tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté" .. Ah Baudelaire, que c’est beau!

  4. C’que vous êtes chic! J’ai un gros faible pour la gamme de Jaipur. Avec son côté Baroque limite Renaissance, ça ne peut que me plaire. Pourun peu, je ferais une peinture avec un joli turban et un éventail en plumes de paon.

    • Anne dit :

      Ton commentaire date de la première publication… que d’aventures ensemble depuis ! As-tu fait cette peinture magique ? L’as-tu rêvée ?

  5. L'armadio del delitto dit :

    Une robe noire et des ballerines, rien de tel pour essayer des bijoux! Quelle classe, Anne!
    Sinon si tu glisses du Baudelaire dans tes posts, je vais me déconcentrer…

    • Anne dit :

      Merci Cécile !

      Je n’étais pas très chic ce jour-là, j’avais privilégié le confort et ballerines marron bof bof… mais ton indulgence n’a d’égale que ta grande bonté ;)

      Oui Baudelaire me déconcentre aussi… enfin disons plutôt qu’après lui, je n’ai plus envie d’écrire, juste d’aller, déclamant… comme une folle que je suis.

  6. Les deux bracelets jonc sont magnifiques! Comme quoi, on peut toujours revisiter un grand classique… Tu as vraiment l’air d’une princesse sur son trône.

    • Anne dit :

      Je me sentais un peu comme une maharani pour tout avouer. C’était chouette… s’il n’avait fallu m’arracher les préciosités par la force ;)

  7. J’ai aimé la première photo ou tu es sur le fauteuil avec les mains de Laura qui ferme le bracelet. A la fois impérieuse dans ce fauteuil, l’ensemble est doux, feutré, intime. Merveilleuse complicité charnelle de la femme et du bijoux.

    Ainsi parée, je ne sais pas répondre qui de toi ou des bijoux sert l’autre.

    • Anne dit :

      Après le compliment sur l’autre post, me voilà toute rougissante et fière d’avoir des lectrices aussi promptes que douées pour la douce flatterie. C’est admirablement tourné…

      Je crois cependant pour les avoir vus de près, que pareils joyaux feraient passer toute vessie pour une lanterne (mais qu’est-ce que je raconte ???!!?? tu vois, tu m’as troublée ;))

    • Anne dit :

      Tu es mieux que mignonne… C’est moi qui n’arrive pas bien à accepter les louanges ;) Mais ta sincérité ne fait pas de doutes. Tu n’es pas une flagorneuse.

      Pardon donc si mon "douce flatterie" (que j’entendais positif) t’a heurtée… et juste MERCI !

    • Anne dit :

      Voilà un commentaire de plus à ajouter à la liste des motivations pour reprendre les reportages à la rentrée.

      Merci Cloum !

    • Anne dit :

      C’est un peu intimidant… j’ai dû m’y prendre à plusieurs fois… Mais je ne doute pas de ta bravoure ;) et une fois la porte passée, tu ne regretteras pas, c’est promis !

  8. Stannah dit :

    Si j’étais à ta place, j’aurais vraiment eu du mal à enlever tous ces joujoux de mon corps. Tellement ils sont jolis. J’adoreeeee!!!

  9. merci pour ce reportage et aussi nous faire partager ces photos sublimes et ces bijoux de rêve. Et merci aussi pour les doux mots de notre éternel Charles:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s