Anna Chronique

Il n’a échappé à personne que mon anniversaire était dimanche dernier ;)

En tous cas quelqu’une que j’aime y a pensé, et elle m’a offert un cadeau totalement incongru et adoré, pas de saison et d’autant plus joyeux qu’il est décalé.

Après une dernière après-midi d’essayages extrêmes à la braderie de l’Hôtel Particulier, me voilà en possession d’une merveilleuse, chaude magique et parfaite… chapka !

C’est une fée bien étrange, au regard de braise sous la fausse fourrure, qui l’a dénichée pour moi et j’en fais mon cadeau préféré dans l’instant.
C’est bien simple : en son honneur, je la porte tandis que je vous écris.

Du coup on va faire court car je commence à transpirer du bonnet… des gouttelettes perlent et dégoulinent le long de mes joues mais je ne la quitterai pas avant d’avoir terminé, dussé-je me découvrir de tout le reste !

Vous allez dire qu’avec les fleurettes qui pointent le museau partout, les color blocks de printemps et les jours qui s’allongent, je devrais vous parler de chapeau de pluie, de chapeau de soleil ? On y vient tout de même.

En effet, regardant la belle étiquette de mon nouveau couvre-chef, j’ai découvert une signature inconnue : un D doré pour Thomas Dimetto.

L’occasion de partager avec vous le résultat des fouilles sur google… Ce designer graphique ET chapelier a un talent tout particulier !

Sur son site, on trouve des images à foison de têtes bien pleines (ou pas) sous galurins bien faits.
Un chapeau chic parfait pour les giboulées, rétro stylé :
LE nouveau Lindon ou chapeau de l’été qui se transforme à volonté…
Mais non, c’est définitivement le Detroit de monstre poilu qu’il me fallait. Je suis une vraie fille d’avril à la Voulzy : un Yéti.
Mais en gris !

Evidemment que je suis ridicule et alors ? Si vous croyez que ça les arrête, les filles d’avril…

Elles n’hésitent pas à mettre une minirobette fleurie avec ça et à jouer les animaux sauvages !
Voilà.
Cette dernière, on dirait moi.
Que c’est bon ce décalage de Misfit…

Hors-saison, comme on fait du hors-piste, comme on se réjouit d’être hors-normes ou hors-concours, comme je suis totalement hors-sujet aujourd’hui en vous racontant que je prends mon hors-bord pour aller grignoter des hors-d’oeuvre chez un hors-la-loi.

Animale, je suis une Outcast (Wow la référence ultime qui prouve que je suis hors-service).

Outcast by The Animals

OK. Après ça vous êtes convaincus de ma douce folie furieuse ou de la fièvre que m’a donnée cette pelisse. Je peux l’enlever alors ?

Non je la garde. Vous me reconnaîtrez de loin et elle va super bien avec le grain de sel dans mes cheveux !

Merci petite fée :)

Pour Noël, je voudrais une ombrelle… ou un éventail.

Anne

Lien : Le site officiel de Thomas Dimetto d’où proviennent les belles images de cet article, à découvrir !

Une réflexion sur “Anna Chronique

    • T’as raison je suis doucement givrée… et toi aussi d’ailleurs, ce qui est un très joli compliment.
      Merci Dori !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s