Elégance canine, le Wallis

Le cas du chien, encore et toujours, reste un mystère pour moi !

D’un côté je suis fascinée par ces bestioles. Je rêve poil soyeux et yeux tristes, labrador, cocker, golden retriever ou basset hound…

De l’autre, la contrainte que cela représente à Paris et la pauvre vie offerte à l’animal me dissuadent très vite.

Même si, ce jour-là, la vision d’une rousse flamboyante à Barzoïs avait fait battre mon cœur la chamade.

Mais soyons raisonnables et pragmatiques.

On se cantonne aux peluches.

C’est la politique de la maison et déjà difficile à accepter pour Lancelot (peut-être est-ce lié à la fois où j’avais glissé subrepticement Miniwaf dans sa valise et où il a dû l’ouvrir devant ses collègues et les douaniers à l’aéroport… gloups).

Je veux bien, sauf que dimanche en descendant bruncher, en plein marché Montorgueil, la porte de mon immeuble était plus accueillante que des marches d’église jouxtant une clinique du siècle dernier spécialisée dans l’accouchement sous X…

Ce ne sont pas mes préférés et même pour tout vous dire, je les trouve assez moches, surtout celui devant qui a l’air cul de jatte…

Mais tout de même, cette image était restée dans ma tête, réjouissante et élégante (les laisses emmêlées…)

Hier, je me promenais au Palais Royal, quand la vitrine de Didier Ludot a attiré mon attention

Je rêve d’une veste Chanel (pas vous ?) mais je parlais de l’autre vitrine… celle avec les chaussures.

Au milieu, un trésor, un bijou plus qu’un sac, étincelante, une mimi minaudière !

Je me suis approchée pour lire :

« Le Wallis »
Sylvia Toledano a imaginé pour Didier Ludot une minaudière du nom de la Duchesse de Windsor qui affectionnait tant ces petits carlins de cour.
Palomino ou ébène, leur robe a la douceur de leur regard…
Deux petits chiens carlin (ceux de Didier Ludot et de Felix Farrington) se retrouvent, posant en cristaux autrichiens telles des porcelaines de Meissen, pour devenir l’emblème d’une minaudière d’exception.
Edition Limitée réalisée en 13 exemplaires numérotés.

Après quelques recherches google, j’apprends que c’était l’année dernière pour les 10 ans de la Petite Robe Noire.
Je ne l’ai découverte qu’hier et mon imagination a filé à travers le temps et l’espace, vers un couple mythique, à l’élégance incontestée

Le Duc et la Duchesse de Windsor, anciennement Wallis Simpson, américaine deux fois divorcée, que le roi Edouard VIII a épousée et pour laquelle il a renoncé à la couronne d’Angleterre… Certains hommes prouvent leur amour en offrant des bijoux, d’autres en les abandonnant, c’est romantique et beau (et tellement dommage ! Mais il avait des relations pas très fréquentables à l’époque, ça a joué aussi… Le cours d’histoire sera pour une autre fois).

Amoureux

En voyage

Ou simplement à la maison, à la cool, en tenue de cocooning :

Chaque fois, ces compagnons poilus, que je préfère décidément en version de poche et brillante…

Preuve qu’on peut avoir du chien sans en avoir forcément !

La famille royale, à commencer par sa gracieuse Majesté Elizabeth II, pourrait s’allonger sur le divan de Michel Drucker dimanche prochain avec ses corgis adorés.

Euh un petit relooking tout de même avant l’émission, Madame ?
Parce que votre grandeur a beau avoir toujours raison, les goûts de votre seigneurie peuvent s’imposer comme les canons de l’esthétisme dans tout le royaume, je suis française moi, et révolutionnaire… Donc humblement je me permets d’émettre un doute sérieux sur le fuchsia ici sur cet escalier précisément pardon.
Mais vous faites ce que vous voulez, votre parfaite Majesté est toujours élégante.
Finalement, c’est sacrement audacieux comme choix ! A la réflexion, je me demande si on n’atteint pas le summum du chic avec cette photo improbable…

Et là je sors à reculons, révérences tous les mètres, et j’atteins péniblement, mais enfin, la porte.

OUF !

Anne

Liens : Wallis Simpson
Les animaux de la famille royale d’Angleterre

Une réflexion sur “Elégance canine, le Wallis

  1. Un bonbon style fraise Tagada, cette Queen Elizabeth…irk !!!

    J’adore les bouilles de tous ces chiens en photos, et les déclinaisons "Mode" qu’on en fait…huhu
    C’est souvent très kitsch, mais rigolo.

    Par contre tu te prives de beaucoup de beaux spectacles en n’allant pas à l’Opéra (c’est juste celui à Bastille qui te fait peur?)
    Le Lac des Cygnes par Noureev, sur la musique de TchaÏkovski…HATE ! :)

    Bisous Anne, et merci de toujours si gentiment commenter mon blog

    • Merci à toi aussi de toujours passer par ici.
      J’ai hâte de te rencontrer IRL… un jour.
      En attendant, je suis tes aventures palpitantes avec délice et j’admire ton oeil de biche effarouchée que tu fais comme personne.
      Pour te répondre, oui l’Opéra Garnier ça va, j’adore même… dommage qu’il n’y ait plus que de la danse (même si j’aime beaucoup, je suis aussi fan d’opéra… et là c’est que Bastille je crois…) Mais il y a aussi de nombreux concerts à Paris, dans les Eglises, dans les jardins du Luxembourg l’été, au coin d’une rue… la musique classique ma bonne dame, on n’a rien trouvé de mieux encore !
      Mais je t’envie sur le Lac des Cygnes, le classique par un maître, tu vas ressortir de là sur un nuage !
      Raconte nous…
      Bisous et bon voyage.
      Anne

  2. Encore un post qui a du chien !! Tu as oublié de citer dans les carlings de la blogosphère l’adorable Tartine de Balibulle. Quant au Duc j’aime beaucoup sa tenue de cocooning maison !!Merci pour cette histoire canine et ces magnifiques photos. La pochette est superbe et d’une délicatesse telle avec ces petits chiens .

    • Bonjour Pinasotte !
      Oui j’ai pensé à Tartine dès que je les ai vus…
      Ah oui les tenues de cocooning, je veux les mêmes ! Confort et décontraction ;)

  3. Un Barzoï…. toute une époque, le chien des tzars et des élégantes 20’s… Poiret tout ça. Ne nous enflammons pas, sérieusement, la duchesse de Windsor doit être la seule à pouvoir balader des chiens aussi laids avec autant de classe, du coup ça les rend beaux. Les chiens de la Reine d’Angleterre, (qu’elle me pardonne), sont mignons, mais manquent de chien. Je vote définitivement pour un petit lévrier gris clair, ou une panthère en laisse comme la marquise Casati !

    • Oh oui ! une panthère !!!
      En attendant, j’ai un sac léopard depuis tout à l’heure, je compense comme je peux.
      Mais moi aussi je trouve les carlins et autres bouledogues très laids, je vote pour le Jack Russel dans les petits et le labrador en grand modèle… quoique, un bébé Terre Neuve, c’est mignon aussi…
      Ton lévrier gris clair est très chic, je valide. Tu nous le dessines sur ton blog un de ces jours ? ;)
      Bisous
      Anne

  4. thenewme dit :

    Les petits chiens-chiens devant la porte rouge ont quand même un air plus que mal-aimable je trouve… De toutes les façons, avoir un chien à Paris ce n’est pas lui rendre la vie meilleure. Dans une autre vie, je voudrais la même robe que la Reine, histoire de moins passer inaperçue :-)

    • C’est un délit de sale gueule que tu leur fais, ils sont peut-être très gentils ;)
      Mais oui je suis d’accord avec toi, à Paris c’est inenvisageable pour moi.
      Quant à la robe de la reine, plus j’y pense et plus je la la trouve chic.
      Juste faut être reine.
      Dans une autre vie alors, tu as raison.

  5. Chris dit :

    Anne, les lévriers sur la photo sont des afghans. Les barzoïs ont le poil bouclé mais plus court (fut une temps où mon frère en possédait pas moins de 5 ou 6). Adorables et majestueux chiens, magnifiques à voir en course.
    J’imagine une minaudière à l’effigie de mon épagneul breton : elle serait bien loin du raffinement du Wallis ! Plutôt dans le genre en cuir bien costaud, éraflé, plus à l’aise avec une paire de bottes en caoutchouc qu’avec de fins escarpins !!!!

    • Merci Chris pour cette rectification !
      Je ne suis pas experte en toutous… mais j’aurais dû me renseigner.
      Lorsque j’habitais à la campagne, j’avais un épagneul breton moi aussi : le meilleur ! Et son sac serait exactement comme tu dis.

  6. MrsB dit :

    Le rose magenta de la robe de sa Majesté la Reine Elisabeth II lui va à la perfection, à dire vrai je pense qu’il a été chimiquement inventé pour elle, tout du moins je ne l’imagine pas autrement.

    Pour revenir au sujet, une vie sans canidé manquerait de chien !

    • J’adore ta phrase sur la couleur de la robe de Lizzie (oui on s’appelait par nos surnoms quand on était à l’école ensemble^^).
      Et quelle chance tu as d’avoir tes chiens et un grand jardin dans lequel ils peuvent courir à loisir…
      A la retraite de Lancelot, on quitte Paris pour la campagne ! Euh… s’il est d’accord (note que c’est lui mon animal de compagnie et il est au top !)

    • Les chats sont indéniablement plus élégants… mais tellement plus hypocrites !
      Définitivement, je préfère les waf.

  7. Ça alors! Je l’avais raté ce post!! Tout comme j’ignorais que Sylvia Toledano avait crée cette minaudière spécial Wallis! Quelle bonne idée… C’est vrai que Wallis était une fervente adepte de la petite robe noire et avant même de rencontrer le prince ce Galles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s