Marc Jacobs Over The Rainbow

En ce moment, défilés à New-York !

Les collections Fall Winter 2010 2011 se succèdent sur les catwalks.

Le génie d’Alexander Mc Queen est à peine suicidé que la grand messe a repris…

Le tourbillon du vent fashion emporte tout, comme celui qui signait le passage du noir et blanc à la couleur pour Dorothy et son petit chien Toto dans le « Wizard of Oz » en 1939.

Le magicien, cette année, c’est Monsieur Marc Jacobs.

Alors vous allez me dire que je suis encore moins objective que Paolo face à Apple et vous aurez totalement raison.

J’ai voulu, comme la dernière fois, vous proposer une review.

Pour ce faire, je suis allée me promener sur les sites américains, comme Style.com…

En premier lieu, j’ai cliqué sur Marc Jacobs.
Et puis c’est tout.

A le regarder sourire, j’ai compris tout à coup que « j’avais fini mon voyage et j’ai posé mes bagages » dans son univers rétro revisité.

Ma plus belle histoire d’amour…

Non que j’aie eu peur de lui être infidèle, mais je n’avais d’yeux que pour lui. Il prenait toute la place dans mon coeur d’artichaut.

Alors le voilà, en boutique l’hiver prochain mais à découvrir dès maintenant.

Cette collection, il l’a faite pour moi.

J’y adhère sans conditions.

Les minuscules défauts me sont attendrissants ou carrément invisibles, comme ceux des personnes que l’ont aime.

Gilda, le Faucon Maltais, Katherine Hepburn en costume d’homme, toutes les femmes sexy du cinéma américain sont évoquées.

Dans tous les dégradés de gris, de taupe, en blanc, et même avec une pointe de soleil jaune poussin…

En soie, chiffon, fourrure, évanescente fluide ou tombés lourds de laine et de sens.

Et sur leur passage, mes yeux s’écarquillaient de bonheur.

J’étais une princesse en robe couleur du ciel, Judy Garland au pays imaginaire d’Oz.

J’écoutais « Over the Rainbow ». Toutes les couleurs s’unissaient pour former cette lumière blanche.

Durant tout le défilé, en direct live sur le site, impossible de penser.

J’avais retrouvé le Marc Jacobs des premières années, mon amour de jeunesse et mes yeux dans ses robes pleuraient d’une indescriptible joie… 

Le bonheur de ces retrouvailles est allé plus loin encore quand j’ai zoomé sur les détails.

En imaginant tenir un de ses sacs, j’ai défailli…

Et les visages des autres femmes de Marc ?

Ils étaient sobres et beaux. Peu de maquillage, cheveux défaits. Lunettes même.

Cette femme Marc Jacobs de l’hiver prochain, je me suis identifiée à elle totalement.
Evidemment que j’ai 20 cm de jambes en moins, des rides en sus etc, mais elle ressemble à celle que je suis à l’intérieur, ah !

D’aucunes, bassement matérialistes, me diront qu’il est difficile de rester fidèle financièrement à ce surdoué de la mode.

Alors je me suis éloignée de la route de briques jaunes pour aller voir également la ligne 2 : Marc by Marc Jacobs, plus accessible.

Là j’ai déniché du rouge et du kaki, les couleurs dont j’ai envie

Du blanc et de l’or aussi… pour les jours de fête !

Et puis la silhouette sombre, taille fine sur jupe évasée, élégante, sage ou un brin rebelle… les parfaitement chics LBD (Little Black Dresses = Petites Robes Noires).

Pardonnez-moi, mais je crois que je vais en rester là pour cette fashion week à NY.

Je sais que je passe à côté de merveilles…

Mais comme on écoute Mozart sans zapper sur les autres, je porte Marc seul dans mes rêves… pour une petite quinzaine !

Car la fashion week parisienne arrive, et avec elle le défilé Louis Vuitton, par Marc Jacobs.

Mon cœur peut-il battre plus fort, mon désir s’accroître ?
Je ne sais pas. On verra.

EDIT : j’ai vu. Marc a vaincu :) Collection Louis Vuitton review : je ne touche plus terre !

Je préfère savourer encore le plaisir d’une vision : Marc qui lève le voile ou retire le rideau sur ses mannequins. Il déballe lui-même le cadeau qu’il nous offre, en déchirant le papier, tel un enfant pressé.

Le défilé est sur le site officiel évidemment, ainsi que les looks, mais aussi là :

Anne, MJ girl for ever !

Liens :
Le site Officiel de Marc Jacobs avec défilés, looks etc…
Le site Style.com avec TOUS les défilés de la fashion week et les reviews.

Une réflexion sur “Marc Jacobs Over The Rainbow

  1. clara dit :

    moi aussi, j’ai envie d’être exclusive car voilà un grand Artiste bien généreux et qui déchire !

  2. Tea time dit :

    « Cette femme Marc Jacobs, elle ressemble à celle que je suis à l’intérieur. » Si tu le permets, je vais l’écrire sur le miroir de ma salle de bains, il me dit des horreurs tous les matins.

  3. et bien je crois qu’en fait, je préfère même la seconde collection, la + abordable…euh…tant mieux, non ?!
    la robe en dentelle blanche, la veste noire motif « oeil de paon »…toutes les petites robes noires sont délicieuses.
    tu as raison de ne pas te disperser et de profiter à fond de ton idole !
    je n’ai malheureusement aucune pièce de Marc Jacobs dans mes placards (c’est la faute de mon banquier), mais je me
    défoule sur les eaux « splashs » dont je suis une grande fan.
    « grass », « concombre », « pear »…si je pouvais je les acheterais toutes…et toi Anne, as-tu une préférence en ce qui concerne les
    parfums Marc Jacobs ?
    saurais-tu quels sont les prochains jus à venir pour l’été ?
    bonne journée !!

  4. Merci Anne de nous faire rêver. Le choix des image, tes textes… Oui, tu as raison, même si notre miroir oublie de nous le dire, nous pouvons être à l’intérieur de nous, toutes ces héroïnes du cinéma américain. Avec ou sans Marc. Juste avec notre petite baguette magique perso. Celle qui nous fait briller dedans. Je vais essayer dès maintenant !

  5. Chris dit :

    Je n’arrive plus à détacher mes yeux de cette magnifique (et inaccessible pour moi) collection ! Est-ce grave docteur ??????
    Comme j’aime voir de belles choses.
    Merci à vous Anne de partager avec nous.

  6. Il y a dans les collections de Marc Jacobs une empreinte de tendresse et de nostalgie.
    Comme tu le sais, sans doute, il a été élevé par sa grand-mère, et on sent que ses vetements accumulent en filigrane, l’héritage hors pair, des hommes qui ont été très marqués par une femme…
    J’adore le com’ de Tea time…
    Sweet Dreams…
    ;)))

  7. Hello Anne! Merci pour ton super message! A peine de retour, je me sens bien acceuillie, c’est trop agréable. Alors toi tu as toujours un train d’avance, je n’avais pas encore vu la collection. Effectivement ça m’a l’air pas mal tout ça. Surtout ce pull jaune avec la jupe lamée à paillette qui me font de l’oeil. Je vais aller étudier tout ça. ça promet d’être grandiose. bisous bisous!

  8. Cette collection est simplement magnifique, on est très loin de ce qu’il a fait les saisons précédentes. Beaucoup plus sobre et luxueux !!
    La 2nde ligne reste pour moi aussi de très bonne facture et beaucoup plus jeune. Encore une réussite !

  9. Khaïra dit :

    cette ode à MJ est la plus belle déclaration d’amour que tu pouvais lui faire : aussi poétique que sa collection !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s