Composez 505 et dites MERCI MAMAN

Chanel Chanel Chanel…

Je suis bien pire que Paolo avec sa Tablette Apple !

Mais rassurez-vous, aujourd’hui, ce n’est pas du rêve que je vous propose, c’est de la réalité.

En plus, une fois n’est pas coutume, les parisiennes vont se rendre compte de leur handicap fashion… et aussi de leur folie chronique. Si !

Approchez-vous, que je vous raconte une histoire « Particulière ».

Le 15 janvier, est enfin sortie la collection de maquillage printemps été 2010 de Chanel : les Impressions.

Collection très nude, lumineuse, mais peut-être un chouya dorée pour ma peau diaphane.

Parmi les produits, l’un semblait attirer toutes les convoitises, un vernis.

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi, en non initiée*, mais je le savais :

Après le parfum de Marilyn N°5 et le sac mythique 2:55 de Coco, un autre 5 allait faire date dans l’histoire.

Les oracles ?

Dans ma revue quotidienne de sites, il y a des blogs de Beauté et les deux jeunes et jolies que je préfère se sont renvoyé la balle de façon rigolote, histoire de passer le temps et de faire monter la pression durant de longs mois d’attente et de suspense insoutenable… Capucine et Magali, Beauté Blog et Babillages.

Leur verdict ? Sans appel.

La révolution des ongles était en marche, annoncée par le vernis 505 de Chanel, « Particulière ».

De loin, j’ai suivi ça chez elles donc, et bavé devant les visuels, depuis le défilé jusqu’aux tests en passant par la campagne officielle.

Au défilé :

Porté par Lily Allen :

Dans la campagne Chanel :

Testé par Magali :

J’avoue que je n’ai pas couru à la parfumerie le 15 janvier… idiote que je suis.

Mais quelques jours et tests plus tard, les avis convergeant, hier donc, je me rends bêtement dans le Marionnaud de ma rue et demande à voir le 505.

La vendeuse me regarde, limite en riant…

- Madame vous ne vous rendez pas compte. Il y a eu un flacon par parfumerie et il est vendu depuis longtemps. Il n’y en a plus nulle part… non même pas au Séphora des Champs vous vous rendez compte ! J’ai acheté le mien en banlieue. J’ai fait 4 parfumeries pour le trouver, le jour J.

Comme s’il en fallait plus pour que ce vernis chocolat glacé me semble indispensable à ma survie, elle me sort le testeur et me l’applique précautionneusement sur un ongle…

il est somptueux, même sur mes doigts gourds et rouges, mes 10 saucisses Herta que je cache. Il sublime mes défauts. Il me le faut !

- Mais madame j’vous juuuure… vous ne le trouverez JAMAIS !

Sadique, va.

Ce n’est pourtant pas une série limitée que je sache (peut-être que si, je laisse les pros nous dire : Capucine ou Magali si vous m’entendez…)

Je rentre fumasse à la maison et soudain l’illumination.

Que faire quand on est déprimée, quand on a un problème grave, quand la vie est méchante avec nous ?

J’appelle ma mère !

Ma maman est une jardinière dans un village de 1000 habitants qui n’a pas de parfumerie.
Elle est fan du check Burberry et donc à la mode une fois tous les 10 ans.
Elle n’aime que les jupes cloches, la laine bouillie et les choses discrètes.
Elle passe sa vie en pantalon et en bottes de toutes façons, à tripoter des pots de terre et ses ongles sont, comme le reste de ses mains, naturellement colorés marronnasse par le travail à la campagne… oui elle a aussi une batterie de poules, un potager et un tracteur.
Mais si vous saviez comme son jardin est magique… Au printemps je vous montrerai.
Bref c’est pas une dingue de mode. Pour elle mon dressing est une malle de déguisements…
Mais elle a l’élégance que confèrent beauté pure naturelle et charme discret de la bourgeoisie.
Et accessoirement elle me lit en ce moment, donc je m’arrête là.

Elle me répond (au bout de 10 appels désespérés sur les différents téléphones de sa graaaande maison où l’air court et les cheminées crépitent).

- Mais tu sais ma chérie**, mon Chanel 19, je l’achète à Trifouillis-sur-coursdeau (miniville la plus proche, 20kms)… chez Beauty Success. Je vais l’appeler. Elle me connaît. Elle aura peut-être ton vernis ».
Et moi de rigoler doucement.
Merci maman d’être si rigolote pour me remonter le moral.

- Allo la parfumerie de Trifouillis ? C’est moi, votre cliente préférée (la seule???). Je voudrais savoir si vous avez le nouveau vernis à ongles Chanel 505 « Particulière ».

Attente.

- Oui nous l’avons eu avec le dernier arrivage Chanel. Je vous le mets de côté ? Bien sûr. Pas de problème, pour une si fidèle cliente… Mais tout de même… Vous êtes certaine ? parce qu’il a une couleur vraiment bizarre ce vernis. Enfin c’est vous qui voyez hein…

Anne

*J’avais bien investi il y a quelques années dans le rouge-noir de Chanel, mais étant d’une maladresse légendaire, je n’ai jamais réussi à l’appliquer correctement et allez enlever un vernis presque noir… des heures de dissolvant plus tard, je jetais l’éponge et j’enfilais des gants.

**Jamais ma mère ne m’appelle « ma chérie », mais j’aimerais bien, de temps en temps. Elle m’appelle « Annnnna » : fashion non ?

Liens :
BeautéBlog, Magali et le 505
Babillages, Capucine a son 505 aussi !

Une réflexion sur “Composez 505 et dites MERCI MAMAN

  1. J’adore le récit et le descriptif que tu fais de ta mère, c’est tellement authentique !
    Oui la « province » cache bien des trésors que nous les « parisiens » ignorons trop souvent…

  2. J’ai été cobaye rémunéré de ce vernis avant tout le buzz (ne pariant pas un copeck pour lui sur une collec intutilée « printanière »)
    Rien de nouveau, je trouve, le chinois du coin a des couleurs similaires appelées « cappucino », « café au lait » … à 1 € !

    La révolution vient-elle du chinois du coin ? (car il a plein d’autres coloris … qui sait on les retrouvera peut-être sur papier glacé)

  3. Isa dit :

    Non mais dans quel état peut on se mettre pour un vernis !!!
    Comme tous les jours, je dévore ton billet a peine arrivé. Cette histoire de vernis 505…une vraie tuerie !!Moi qui lis tout de même un certain nombre de magazines féminins, je suis passée à côté de cette merveille. Evidemment, mon sang ne fait qu’un tour. Il me le faut !
    Fébrilement, le palpitant à 200, les mains moites, je fais toutes les parfumeries d’internet.
    Grrrrrrr, soit il n’y a pas, soit le vernis convoité est en rupture.
    Il en faut plus pour me décourager!! Les pages jaunes de la région, mon téléphone et zou j’appelle les parfumeries. Première parfumerie, Marionnaud, une jeune femme fort sympathique m’annonce qu’elle ne l’a pas encore et qu’elle risque de n’en recevoir qu’un ou deux ( apparemment c’est une édition limitée…) et que ce sera pour elle ! Elle m’est apparue beaucoup moins sympa d’un seul coup. Bref après environ une dizaine de parfumeries TADAAAA! je l’ai trouvé !!et il est mis de côté et m’attend sagement jusqu’à lundi. J’ai honte tout de même… C’est quand même pathétique de se mettre dans un état pareil pour un vernis. Mais c’est vrai, ça a du bon parfois la province !!!!

  4. Je dois dire que j’ai eu de la chance !
    L’autre jour, dans une parfumerie que nous ne nommerons pas (ca commence par Se- et ca finit par -phora), j’étais avec maman et après avoir fait nos emplettes, je demande sur le ton de la confidence à la vendeuse « vous avez reçu le 505 ? »
    Elle me répond, toujours sur le ton de la confidence: « oui, on ne l’a même pas encore mis sur le présentoir ».

    Et hop !

    Tu imagines une société secrètes de fifilles dont le mot de passe serait « 505″ !

    J’ai quand même eu un coup au coeur en voyant ton tweet. J’ai lu 505 et ai d’abord enregistré « 2.55″.

    On est pas bien, des fois !

  5. mariejo bernardin dit :

    Vraiment quel hommage à sa maman!!elle doit etre ravie et bien flattée!
    et que ne ferait-on pas pour ses filles!!!meme à Trifouillis/Cours d’eau
    Félicitations Anne pour les textes si intéressants à lire!!!
    tous mes voeux un peu tard ,il est vrai mais sincères;
    marie-jo ber

  6. He ho, c’est pas moi, la seule et unique, à prendre soin des mains de la jardinière ? Alors, un peu de respect pour mon travail, non mais ;-)))

  7. @ Nicolas : j’avoue que j’ai un peu caricaturé la provinciale mais y’a du vécu, c’est clair. Merci en tous cas et à très vite.
    @ Heidi : tu as raison, c’est le battage autour qui rend le produit attractif, comme son packaging… et puis tout le monde n’a pas un chinois à portée d’ongles avec une palette étourdissante ! (tu devrais commercialiser ses produits sur ton si joli blog, y’a un business à monter, c’est clair !)
    @ Isa : c’est moi qui ai dévoré ton commentaire magnifique ! Bravo pour l’exploit. Se mettre dans un tel état, c’est surtout pour avoir l’impression de vivre des choses incroyables, se raconter nos vies trépidantes et se faire palpiter le coeur sur un vernis à ongles… futile et indispensable à la fois si tu veux mon avis.
    @ PBMV : 505 ? Pas eu le 2:55 mais devrait bientôt avoir quelqu’un à qui en emprunter un tout neuf pour shooting ici… une fille du club, la plus mystérieuse et donc qui reste dans l’ombre d’entre nous mais la plus chic aussi probablement.
    @ Marta : merci Maman !
    @ Marie-jo : Merci merci merci !!! C’est un réel plaisir de savoir que vous lisez Chic&Geek et j’espère ne pas vous décevoir à l’avenir en racontant mes petites aventures ridicules. C’est une surprise bien délicate et agréable qu’un commentaire d’une maman d’amies… difficile à tutoyer du coup, même si c’est de mise sur internet, mais sincère et furieuse envie de lui envoyer plein de baisers. A très vite MarieJo. Tendrement.
    @ Séverine : oui j’ai un peu exagéré le côté campagne mais enfin c’était pour l’effet… n’empêche qu’une manucure, fut-elle effectuée par toi (et ton talent est grand), une fois l’an, ce n’est pas suffisant, quand on se ronge les ongles et qu’on jardine, pour avoir des mains présentables. Mais en plus, je les aime moi ses mains de jardinière !!!

  8. virg dit :

    Excellent la description de ta maman, meme si je pense que ce qui frappe chez elle c’est effectivement le chic inne, on l’imagine tout de meme tres tres bien !
    Moi naivement j’avais entendu parler de ce vernis dans un mag feminin, je pensais qu’il me serait facile de le trouver… que nenni ! Bon, je vais aller chez Harrods durant les derniers jours qu’il me reste a passer a Londres, on ne sait jamais…
    biz

  9. Tea time dit :

    Bon, je dois habiter du côté obscur de la province parce que ce 505 je le cherche depuis qu’il est sorti et à Pinardcity on n’en a jamais entendu parler. Remarque, c’était la même chose pour le Gris Orage de YSL.
    Je dois ressembler un peu à ta maman, je suis dans mon jardin du matin au soir, je rentre à l’instant de la serre où je faisais du rempotage,mais comme je suis aussi une malade de mode et autres futilités je porte toujours de gants en latex quand je jardine. Pas ceux que l’on trouve en supermarché ou même en pharmacie et qui sont trop fragiles mais les gants des catalogues pour professionnels (souvenir d’une vie antérieure.)
    Pour le vernis je vais faire « Allo, Titine, allo,Françoise, allo Aude ….

  10. Et bien on attend ton compte-rendu sur le vernis avec photo à l’appui alors !
    J’avoue que je n’avais jamais réellement pensé à cette couleur pour mes ongles… mais il rend drôlement bien en photo !

  11. marta dit :

    En fait ,après réflexion ,ce vernis est couleur « terre  » et semble convenir à la jardinière que je suis …
    Certaines dorment avec n°5 ,je jardinerai avec 505 !
    oui ,je veux être « particulière  » !

  12. marta dit :

    @ sev : Dior « abricot » et moi-même t’attendons, je viens de dégotter un super vernis !

  13. nad. dit :

    Comme quoi…a trifouillis y’a de tout !!!
    Ta maman est toute belle au naturel, avec ses bottes, son pantalon, sans oublier la casquette ! de toute façon, comme toi, elle peut se permettre toutes les tenues !!!
    La nature vous a gaté !!!
    Bisous ma douce Anne et passe une bonne semaine

  14. Info d’importance: Samedi, lors d’une viree shopping je passe devant un magasin Chanel (oui, il y a ca dans la campagne anglaise)et m’arrete histoire de voir (eventuellement d’acheter, mais c’est accessoire) la fameuse couleur 505: et là, la vendeuse me dit: « il n’est pas encore arrive, mais nous l’attendons pour vendredi prochain! »
    Donc pour celles que la rupture de stoc parisienne ferait souffrir cruellement, un voyage en Eurostar s’impose. Et si elles ne restent pas bloques dans le tunnel, peut-être qu’elles arriveront à temps pour acquerir le precieux flacon et le reimporter en France. Pfff, tout ca pour ca!

  15. Bland Ber dit :

    Hello Anne, quel ravissement de lire que je ne suis pas la seule a batailler avec mon Rouge Noir et mon dissolvant… Quelle bonne idée ce 505 ! Je le veux! Mais a Paris, toujours mission impossible… meme au printemps Haussmann…
    Maman (Marie-jo), est ce que tu peux aller voir a tatouine-la-riviere (pas tres loin de Trifouillis sur coursdeau!) si il n’y est pas, s’il te plait?
    Marta, Marie-jo, vous etes des mamans « so cool » !!!
    et merci Anne pour ce bon conseil!

  16. Isa dit :

    A y est, je l’ai je l’ai !! AH oui, il est beau et c’est vrai que cette couleur taupe…, ça peut le faire pour les jardinières !
    Et Anne n’oublie pas….., les photos au printemps du jardin et du potager de ta maman!

  17. Isa dit :

    INFO de dernière minute !! je viens de recevoir à l’instant un mail de Séphora qui m’informe que le vernis est à nouveau disponible sur leur site internet (peut être pas pour longtemps). Alors, à vos claviers !!

  18. anstasia dit :

    les provinciales ne sont pas les seules à être vernies:p
    le 505 est disponible en libre service à bruxelles,en veux tu en voila;)
    ça fait plasir de ne pas devoir se taper paris pour une fois à la recherche du graal;)
    et oui à bruxelles on est « particulières » loooooooooooool

  19. Coco dit :

    Hello ma douce , ma belle , ma chère et tendre amie !
    une petit post flash de la  » mystérieuse  » pour te dire que …I’VE GOOOOT IT !!!!
    mon 505 !!!!
    à la lecture de vos posts , je me rends compte maintenant du périple pour posséder le « St Graal  » !!!

    et oui je me suis bien rendue à la non moins mythique boutique de la rue Cambon, pour une parenthèse enchantée au bras de mon bien aimé et de ma Poupy adorée , qui n’a pas manqué de tripoter avec grand enthousiasme les jolis sacs et autres accessoires siglés à sa portée:))!

    Toute excitée , fièvreuse , exalée que j’étais , hésitant entre le 2.55 et le matelassé classique en cuir napa , mon chevalier servant a néanmoins réussi à me glisser un  » n’oublie pas d’aller voir le fameux vernis , tu sais la couleur incroyable … » moi :  » mais de quoi tu me parles ????  » , Lui :  » mais si tu sais bien …le 505 !!!! » SCOTCHEE je suis restée …

    Bilan de cette journée incroyable :
    années : + 1 ( 34 au compteur )
    Massage thai fabuleux offert par une super copine qui n’a pensé qu’à MON BIEN ETRE , et me faire oublier que je n’ai plus 22 ans et que je dois penser à mes lombaires : + 1
    vernis introuvable : + 1 ( 0 au stock Chanel rue Cambon , désolée les filles, c’était le DERNIER !)
    verres de bon Bordeaux : 4 , ouais d’abord c’est mon ANNIV !!!!
    clopes : 3 , j’essaie de réduire…
    SAC CHANEL MATELASSE AVEC LA CHAINETTE ET TOUT ET TOUT : +1
    YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!!!

    Ne manque plus qu’un super moment à gossiper en compagnie de ma popine , la seule , l’unique « ma Nanette » , autour d’un thé fumant de chez Mariage Frères et mon bonheur sera complet …

    Je t’aime ma Nanette

    La mystérieuse

  20. Ahhh…
    @ Coco : merci ma chérie pour ce récit épique que j’ajoute à l’autre article aussi ;)
    @ toutes les autres : Merci pour vos témoignages et bonne chance à celles qui cherchent encore (ma mère ne m’a toujours pas envoyé le colis, je trépigne…)
    Lisez le com ci-dessus :
    Si vous saviez comme je suis heureuse pour Elle…
    Il est des choses merveilleuses dont on rêve mais qu’on apprécie encore plus quand elles arrivent aux gens qu’on aime…

  21. J’ai fait comme toi, et mon 505 devrait arriver tout droit du fin fond de la campagne bretonne samedi prochain ! C’était le seul parmi 11 parfumeries morbihannaises :-)))))))))
    Merci !!!!

  22. coxynell dit :

    J’ai honte d’être aussi influençable mais j’avoue, après avoir lu ce post et m’être rendu compte que ce vernis était *parfaitement* assorti au bracelet de ma montre Hermès, évidemment il me le fallait! Heureusement pour moi j’habite dans une petite ville de province profonde mais un peu chic quand même, et la parfumerie du coin de la rue l’avait… Il en reste même encore un si ça tente quelqu’un ;-)

    Du coup avec un peu de chance je vais bientôt pouvoir faire glisser mes doigts parés de 505 sur ma toute nouvelle tablette mac… L’extase totale ;) (H-6,5!!!!)

  23. Ingrid à Shanghai dit :

    J’arrive en retard… On considèrera que c’est le décalage horaire.. Je file chez S…Ora et je vous envoie un colis de 505… Comme pour la collection Sonia Rykiel pour H&M, les « it » mettent du temps à arriver aux oreilles des fashionistas Shanghaiennes… Résultat, 1 mois après la sortie des superbes guêpières SR, le rayon était encore plein alors qu’en France, on ne trouvait plus que les tailles improbables… na! :p

  24. C’est magnifique la façon dont tu parles de ta maman.
    D’ici je les devine les effluves des roses anciennes,le bruissement des feuillages,l’écho des cisailles…
    Très beau billet…

  25. Perso je le trouve joli sur le visuel, mais je ne l’imagine pas sur moi ^^ . Sinon je comprend que le fait qu’il soit rare le rende indispensable, je connais bien ça :) !

  26. Moi aussi provinciale, loin de tout, je suis la mode via vos blogs …et ben le 505 je l’ai et j’en suis fière il est si beau,et va tellement avec tout (ce que je porte).

    J’adore ta mère ;-) enfin son portrait mode!

  27. Tiphaine dit :

    Et c’est à ce moment là que je suis contente d’habiter Strasbourg. Grâce à toi et ton article, j’ai trouvé LA couleur de mes rêves (je tiens aussi à remercier le Printemps et ses 20%, je l’ai eu pour seulement 16e !!!). Il ne me quitte plus alors que je ne juge que par le Blue Satin. Merci pour cet article, merci pour l’idée.

  28. Stéphanie dit :

    J’habite en province (biiiiien paumée hein!) et j’ai couru acheter le 505 dans LE séphora du département, il y en avait une bonne grosse dizaine. J’ai alors savouré ma « chance » d’être une provinciale « trou du cul du monde » étant donné que je voyais des filles désespérées car sold out à Paris. Dans ma tête je me disais Et toc les parisiennes!
    Et puis figurez vous que 2 jours après, j’ai voulu montrer cette petite tuerie à ma môman dans le magasin, j’arrive fièrement devant le présentoir et là… il ne restait plus que Inattendu et Tendresse, ses 2 copains de la saison! Hé oui sold out les amis, malgré une ville où les fashionistas ne courent pas les rues et où je me fais regarder de travers à la moindre originalité!
    S’il n’y en a plus chez moi, je crois qu’il n’y en a VRAIMENT plus nulle part!!!

  29. Symca dit :

    J’adore le commentaire de Nicolas … il est d’une condescendance … ah ! l’insigne supériorité des citadines, on ne s’en lassera jamais …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s